Le bronzage, comment ça marche?

Lundi 17 juillet 2017 à 11h29

C'est un des objectifs des vacanciers : revenir avec un bronzage digne des plus grandes stars de cinéma, et garder ce teint hâlé des semaines après le retour de vacances. Oui mais, comment ça marche le bronzage ? Pourquoi certaines personnes bronzent-elles plus facilement que d'autres ? On vous explique tout !


Pixabay

S'exposer au soleil est bénéfique pour la santé... et dangereux ! Mais pourquoi ? Si les rayons du soleil favorisent l'apport en vitamine D et sont bénéfiques pour la fortification des os, l'exposition trop intense au soleil peut avoir des effets dramatiques sur la santé.

Pour comprendre l'impact des rayons du soleil sur notre corps, notre santé et notre bronzage, il convient de s'intéresser à la composition de notre peau. Elle est composée de plusieurs couches, dont l'épiderme, qui est lui-même composé de kératinocytes et de mélanocytes (cellules qui interviennent dans le processus du bronzage).

Ces deux types de cellules ont un rôle bien précis :

- les kératinocytes ont pour mission de protéger la peau contre les rayons du soleil. Lors de l'exposition, elles se multiplient et viennent renforcer la couche superficielle de la peau, pour la rendre moins perméable aux rayons.

- les mélanocytes produisent la mélanine, qui absorbe les UVB. C'est la mélanine qui donne à notre peau un teint plus ou moins hâlé selon les individus. Et là, c'est une question de génétique et d'évolution ! Une personne vivant dans une région extrêmement ensoleillée, au Mexique par exemple, n'aura pas le même mécanisme de défense contre le soleil qu'une personne vivant en Europe du Nord, comme en Norvège. En effet, la peau de la première possèdera un "filtre" plus puissant pour se protéger du fort rayonnement (toute une armée de kératinocytes !), tandis que la seconde restera avec une peau claire, et moins protégée, pour pouvoir capter le rayonnement nécessaire au bon fonctionnement de l'organisme.

On l'aura compris : notre corps a besoin de soleil, mais de façon modérée et contrôlée. Il est nécessaire de choisir une crème solaire adaptée à son type de peau et à son exposition. Malgré ce que l'on pourrait croire, la crème solaire n'empêche pas de bronzer : elle empêche de brûler, lorsqu'elle est bien appliquée (au moins toutes les 2h, et après chaque baignade).

Le bronzage est un processus lent, les premières heures d'exposition sont donc les plus à risque, notamment pour les coups de soleil, et à terme, les problèmes de peau (plus ou moins graves). Il est commun de penser que les personnes bronzées sont plus résistantes au soleil, et que plus on bronze, moins il est nécessaire de mettre de la crème. Bien entendu, c'est faux... Si une peau foncée prend moins de coups de soleil, les rayons continuent de l'agresser et le vieillissement de la peau est accéléré. Pas d'exception, crème solaire pour tous !

A noter que le bronzage ne dépend pas de la température, ni de l'état du ciel ! Les rayons du soleil transpercent les nuages, on bronze sous un ciel voilé. Il n'y a pas qu'au bord de mer dans les Caraïbes que l'on peut attraper des coups de soleil... Alors pensez à votre crème solaire, que vous partiez au bord d'un lac dans les montagnes du Jura, ou en bord de mer en Manche.

Et sachez que nous, êtres humains, nous ne sommes pas les seuls à réagir à l'exposition au soleil... les requins-marteaux bronzent : lorsqu'ils nagent à faible profondeur, leur épiderme réagit et brunit !

Pour en savoir plus...

A chacun sa crème solaire !

UVA, UVB et UVC : comment ça marche ?


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction