Les perroquets, poissons des récifs

Lundi 29 mai 2017 à 16h42

Les poissons-perroquets ne doivent pas leur nom vernaculaire à leurs seules couleurs éclatantes, mais aussi à ce bec puissant et tranchant, caractéristique dont ils sont tous dotés.


Un poisson-perroquet rouille (Scarus ferrugineus) photographié en mer Rouge. Crédit photo : David Sanford, via Wikimedia Commons

Le bec des poissons-perroquets est un redoutable outil. Constitué de deux robustes dents en forme de plaques, au bord souvent crénelé, il permet à l'animal de gratter la surface des coraux pour en extraire les algues ou les polypes dont il se nourrit. Ce mélange algues-calcaire est ensuite broyé par de puissantes dents pharyngiennes, qui agissent comme des meules. Une fois les tissus vivants digérés, les morceaux de calcaire broyés sont excrétés sous forme de fine poudre. Les poissons-perroquets, qui peuplent les lagons et récifs coralliens des trois océans, jouent un rôle important dans la constitution et la dynamique des zones sableuses récifales ; un gros perroquet pouvant rejeter près de deux tonnes de sable par an !

Toutes les couleurs de l'arc-en-ciel

Les perroquets sont des poissons typiquement diurnes. La nuit, certaines espèces s'enveloppent pour dormir d'un cocon de mucus (la sécrétion se fait à la commissure de la bouche). Elles se mettent ainsi à l'abri des prédateurs, bien que l'on ne sache pas si le mucus est toxique ou si l'enveloppe évite aux odeurs de se propager. La journée, parmi les habitants du récif, les poissons-perroquets arborent leurs robes aux couleurs éclatantes. Les livrées des grands mâles sont souvent les plus vives : bleu électrique, dévoilant des reflets verts, ponctuées de jaune vif, les lèvres et les nageoires sont soulignées, les écailles bordées de rose ; les mâles immatures et les femelles sont plus volontiers brun - rougeâtre ou gris.

Une robe à chaque âge

Il peut exister toute une gamme de coloris chez une même espèce (la famille des scaridés, à laquelle ils appartiennent, en compte 83). Les variations de robes dépendent beaucoup du sexe et du stade de développement des individus : juvénile (individus immatures), en phase initiale (essentiellement des femelles matures), et en stade terminal (mâles matures exclusivement). Les perroquets, pour la plupart, sont des hermaphrodites protogynes : après le stade juvénile, ils sont d'abord femelles puis deviennent mâles (chez certaines espèces, il existe néanmoins des mâles « primaires », qui naissent mâles, et des mâles « secondaires » issus de l'inversion sexuelle d'une femelle). Le mâle dominant est souvent territorial, régnant sur un groupe de quelques femelles. Lorsqu'il disparaît, la plus grosse d'entre elles change de sexe et prend sa place. À l'âge adulte, les perroquets mesurent d'une vingtaine de centimètres à 1,30 m ; le plus gros est le poisson-perroquet à bosse (Bolbometopon muricatum).

 

A lire aussi :

Ces terrifiants poissons des profondeurs...

Il était une fois un poisson rouge en fauteuil roulant...


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction