Requins : pourquoi le nombre d’attaques augmente

Lundi 24 avril 2017 à 12h30

Mots clés : , ,

L’année 2016 a été marquée par un nombre record d’attaques de requins. Nautisme.com vous explique pourquoi le nombre d’incidents entre les hommes et les squales augmente depuis quelques années.


Christian Kemper

107 personnes ont été attaquées par des requins en 2016, ce qui surpasse le record de 2015 (98 cas). Malgré cette hausse constante du nombre d’attaques, les décès sont légèrement moins nombreux : de 9 en 2015, le nombre est redescendu à 8 en 2016.

L’année 2017 commence mal, avec la mort d’une surfeuse de 17 ans en Australie la semaine dernière.

Le point noir : la Floride

Les eaux chaudes de la Floride attirent malheureusement autant les requins que les touristes. L’état du sud-est des Etats-Unis arrive en tête du classement des attaques avec 34 incidents au cours de l’année dernière. 13 de ses attaques se sont produites dans ce qu’on appelle la « capitale des requins » : la plage de New Smyrna. Un spot de choix pour les surfeurs, et les requins, qui ne font jamais bon ménage entre eux.

Parmi les autres zones à risque : l’Australie (avec 8 attaques rien pour la plage Mission Beach au Queensland), Hawaï (et en particulier Maui), la Caroline du nord aux Etats-Unis et la Californie.

Climat, tourisme et réseaux sociaux changent la donne

Selon le site de référence trackingsharks.com, les causes ce nombre grandissant d’attaques sont multiples. Voici les 2 principales :

  • Le tourisme s’est largement développé et les baigneurs/surfeurs toujours plus nombreux sur les plages. Aux Etats-Unis, la baisse du prix de l’essence a largement contribué à l’essor du tourisme sur les plages ces dernières années.
  • Les eaux sont plus chaudes depuis quelques années, attirant davantage les requins : le changement climatique, et le phénomène météo El Nino, se sont traduits par un réchauffement des eaux. Certaines zones ont clairement vu une augmentation des requins sur leurs plages, et donc une hausse des incidents : les deux états américains de la Caroline du Nord et de l’Oregon, aux eaux plutôt froides, ont connu une hausse inhabituelle d’attaques.

Les attaques sont mieux référencées grâce aux réseaux sociaux : il y a fort à parier que bon nombre d’attaques n’étaient pas référencées dans le passé. Il n’est donc pas certain que les attaques de requins soient vraiment plus nombreuses.

Rappelons également que le risque majeur à la plage, quelque soit l’endroit du monde, reste la noyade. Dans ce triste registre, c’est l’Espagne qui détient le record avec 437 noyades au cours de l’année 2016.

A voir aussi :

Incroyable mirage sur le lac Michigan


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Recevez la newsletter tous les jeudis