Incroyable mirage sur le lac Michigan

Mercredi 19 avril 2017 à 15h12

Mots clés : , , ,

Un photographe américain a capturé un mirage particulièrement impressionnant ce lundi sur les rives du lac Michigan.


Joshua Nowicki

Lundi soir, l’horizon du lac Michigan, vu depuis la ville de New Buffalo, a pris une apparence bien différente : une ville remplie de buildings s’est subitement dressée à la surface de l’eau. Une belle illusion d’optique qui n’est autre que le reflet de la ville de Chicago.

Le photographe Joshua Nowicki, un habitué des lieux, n’avait jamais vu un mirage si réaliste : il s’agit du phénomène de Fata Morgana.

Une illusion liée aux conditions météo

Le phénomène se produit régulièrement sur tous les grands lacs américains, mais rarement aussi clairement.   L’image des bâtiments de Chicago est étirée et distordue par l’humidité et la lumière. Il semblerait même que les bâtiments apparaissent renversés. «La fée Morgane» (traduit de l’italien) se produit lorsque certaines conditions de températures (couches d’air froid et d’air chaud qui se superposent), de luminosité et d’humidité (élevée) sont réunies. Les images, bien souvent de bâtiments, apparaissent alors déformées, étirées et amplifiées, de manière parfois assez nette. La forme est donc une réflexion d’un objet réel, et donc une véritable illusion. Le phénomène s’est déjà produit de manière spectaculaire sur les côtes de la Manche, reproduisant notamment la presqu’île de Quiberon.

Un autre mirage de buildings avait été filmé en octobre 2016 sur un autre grand lac des Etats-Unis, le lac Supérieur, à voir en vidéo ici.

A voir aussi :

Vancouver : entre mer et montagnes

 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction