Corse : à l'assaut de la baie de Paraguan

Dimanche 17 septembre 2017 à 16h41

Mots clés : , , , , ,

La baie de Paraguan est une frontière naturelle entre deux mondes géologiques. Sa longue plage de sable et ses eaux calmes et peu profondes s'offrent idéalement au farniente et à la découverte en famille.


Plage de Paraguan / tripadvisor

Depuis le port de Bonifacio, prenez la RN 196 en direction d’Ajaccio. À la sortie de la ville, juste avant le premier camping, vous trouverez sur votre gauche un sentier : en 1 heure 30 (aller) de randonnée pédestre, vous atteindrez la cala di Paraguano.

En pleine saison, peut-être jugerez-vous croiser trop de randonneurs sur votre chemin. La balade est connue par sa proximité avec la ville mais surtout pour l’intérêt qu’elle présente. Elle conduit des roches calcaires de Bonifacio, la cité blanche, à la côte de granite qui s'étend rapidement à l'ouest de la ville. La baie est le témoin de ce changement géologique, avec un versant est calcaire et un versant ouest de granite brun ocre.

Grand air et senteurs du maquis

Le chemin est rocailleux et pentu sur certaines portions mais la balade reste accessible à tous, avec eau et casquettes, bien sûr, et en évitant les sandalettes. Parfois étroit, bordé de murs de pierres sèches et d’un maquis très dense, ou plus « ouvert », il offre alors de vastes points de vue sur les collines verdoyantes, le Mont Trinité ou le capo di Feno.

Deux anses peuvent être visitées sur la route de Paraguan : l’anse de la Catena, à un quart d’heure de marche du départ, et, peu avant d’arriver à Paraguan, l’anse de Fazzio, face aux îles du même nom. L’endroit est superbe et invite volontiers à la baignade : une crique encaissée, avec sa petite plage de sable blanc et ses dunes protégées par le Conservatoire du littoral, et des eaux d'un joli camaïeu de bleu. Malheureusement, Fazzio souffre des rotations fréquentes - toutes les 30 minutes en saison - des navettes touristiques parties à la découverte des beautés de la réserve.

En revanche, la grande plage de Paraguan est beaucoup plus tranquille. Au printemps, elle est souvent tapissée d’épaisses banquettes d'herbiers de posidonie, formées par l’amoncellement des feuilles de la plante rejetées tout l’hiver par les tempêtes et fortes houles de sud-ouest.

Plaisirs sous-marins

Avec un masque et un tuba, Paraguan vous offrira quelques belles surprises sous-marines. Le long de la côte de granite notamment : très découpée, elle est parsemée d'éboulis, de petites failles, de surplombs. En la longeant proche du bord et en prenant soin de ne pas être trop bruyant dans vos déplacements, vous pourrez surprendre une foule de poissons venus s’alimenter dans ces eaux peu profondes : sars, saupes, voire loups ou petits dentis. Deux îlots sont aussi à explorer. La distance jusqu’au capo di Feno n’est que de trois kilomètres environ, et les fonds restent peu importants (une dizaine de mètres au maximum) jusqu’au niveau du cap. Les herbiers de posidonie ne sont pas à négliger, bien qu’ils souffrent un peu dans cette baie. N’oubliez pas non plus le versant est : la mer, qui sape la roche calcaire, façonne de petites grottes. De quoi diversifier vos émotions.

 

A lire aussi :

Les plus belles plages du Sud de la Corse

Plongée dans la réserve naturelle des Bouches de Bonifacio  


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction