Les plus belles balades à cheval sur le littoral

Dimanche 6 août 2017 à 10h27

Mots clés : ,

Le cheval est un moyen privilégié pour découvrir le littoral. Nautisme.com a sélectionné les plus belles balades le long de nos côtes.


Mont Saint-Michel / baie-montsaintmichel.fr

Qui n'a jamais rêvé de sillonner les plus belles plages de France, cheveux dans vent, le tout sur la plus belle conquête de l'Homme? Nautisme.com vous livre son top 5 des chevauchées de rêve sur nos côtes pour tout cavalier en manque d'air marin, qu'il soit aguerri ou non.

La baie du Mont Saint-Michel, une expérience d'un autre temps

Classée au Patrimoine Mondial de l'Humanité par l'UNESCO, cette «Merveille de l'Occident» se dresse au milieu d'une vaste baie entre la Normandie et la Bretagne. Construite à partir de 709 sur un îlot rocheux au milieu de grèves qui nécessitent la plus grande prudence, l'abbaye est dédiée à l'archange Saint-Michel. Plongez-vous dans les vestiges d'un autre temps en traversant la baie à cheval. Une expérience qui peut convenir aux plus novices des cavaliers, la traversée s'effectuant entièrement au pas compte-tenu des terrains souvent imprévisibles.

Avec une arrivée des marées qui s'effectue «à la vitesse d'un cheval au galop» comme le dit la légende, la traversée de la célèbre baie est une escapade qui ne s'improvise pas. Profitez d'une petite halte pour découvrir la Maison de la Baie localisée au coeur du site, et en apprendre plus sur le fonctionnement maritime de ce système unique.

L'île de Ré et l'île d'Oléron, galopades à tout va

L'île de Ré, souvent surnommée l'île Blanche en raison de la teinte caractéristique de ses maisons traditionnelles, offre de vastes zones de galopades aux cavaliers venus se ressourcer le long de la façade Atlantique. Trois plages labellisées Pavillon Bleu, une forêt de 400 hectares, des dunes majestueuses, tel est le terrain de jeux de nombreux touristes chaque été. Les cavaliers, eux, préfèrent des espaces moins fréquentés et plus propices à l'évasion, à l'instar des plages assez stables pour permettre de bons galops pour les plus chevronnés. Entre deux chevauchées dans le vent, les cavaliers apprécient généralement une immersion dans la culture gastronomique locale avant de découvrir les marais salants et les milliers d'oiseaux qui y vivent.

A quelques kilomètres de là, l'île d'Oléron offre également la possibilité d'effectuer des balades toniques à cheval. Après avoir foulé son terrain sablonneux, rien de tel qu'une pause détente dans les ports typiques de l'île pour gouter toutes les saveurs de l'océan Atlantique: l'huître de Marennes-Oléron (seule huître française à bénéficier du label rouge), les moules de bouchot, sans oublier en accompagnement, le pineau local.

Les Landes, le grand plongeon

Divisée entre un centre historique et une station balnéaire, la ville de Mimizan offre aux cavaliers l'occasion de chevaucher sur les grandes étendues de sable blanc qui ont fait la renommée des plages landaises. Malgré un tourisme affluent, la Côte d'Argent foisonne d'espaces naturels: des plages préservées de l'industrialisation hôtelière, aux marais sauvages, en passant par la forêt littorale en toile de fond. Autant de parcours à découvrir pour les cavaliers en recherche d'aventure.

Connue pour sa grande douceur estivale, la présence d'une brise fraîche régulière sur la Côte d'Argent fait rarement grimper le mercure au-dessus de 27°C l'été. Une température idéale pour vous essayer aux circuits de plusieurs jours... Des escapades qui vous mèneront, si le temps le permet, directement dans l'eau. Bien encadré, se baigner à cheval se révèle tout à fait possible dans les eaux transparentes de l'océan Atlantique.

La Camargue, l'aventure made in France

Tous les esprits libres se donnent rendez-vous en Camargue, cette terre façonnée il y a 5 000 ans par le fruit de la rencontre entre les eaux du Rhône et de celles de la Méditerranée. Ce delta classé «région naturelle de France» fait office de Far West français dans l'imaginaire de nombreux touristes et cavaliers.

Avec ses troupeaux de taureaux vivant en liberté sur cette zone humide largement intacte, ses réserves ornithologiques et ses cités médiévales touristiques, peu prennent le chemin des plages les moins fréquentées. Hormis les cavaliers en mal d'aventure qui peuvent voir tous leurs souhaits les plus féériques se réaliser sur ces terres: grands galops quelque part entre ciel et terre, baignades à cheval, mais aussi rassemblement de troupeaux avec de véritables manadiers. Les alentours de Saintes-Maries-de-la-Mer permettent de conjuguer les grandes escapades sauvages aux petits détours historiques et gastronomiques.

En Corse, le désert des Agriates en arrière-saison

Au Nord de l'île se trouve la microrégion la plus sauvage de Corse, le désert des Agriates. Si l'endroit est trop chaud pour pratiquer l'équitation en pleine saison estivale (avec une moyenne de 33°C à l'ombre l'après-midi pour juillet-août), l'arrière-saison permet de profiter de cette nature paradisiaque sans suffoquer.

Loin d'être un désert vide et aride, ce petit coin de nature sauvegardée vous emmènera à travers les maquis, villages pittoresques, et pour les plus sportifs, jusqu'au col Bocca di Tenda culminant à 1300 mètres. Son point de vue panoramique sur les montagnes corses permet parfois d'apercevoir les troupeaux de chevaux semi-sauvages. De quoi remplir sa mémoire de doux souvenirs de ces moments de liberté... A lire aussi :

Balade au coucher du soleil...

Un tour du monde... des 'mocktails' !


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction