La destination de la semaine : l’île d’Oléron

Mardi 4 juillet 2017 à 15h33

Avec plus de 100 kilomètres de côtes ponctuées de nombreuses plages, des zones naturelles où la faune et la flore cohabitent en parfaite harmonie, ou encore des marais salants, l’île d’Oléron, située en Charente-Maritime, fait partie des plus belles escales de la façade Atlantique de l’Hexagone.


Les marais salants / DR

Y aller

Par la route ; en avion via l’aéroport de La Rochelle-Laleu ; en train via la gare de Surgères au départ de Paris, ou de Rochefort au départ de Nantes ou Bordeaux.

Quand y aller ?

Toute l’année, en fonction de vos envies, même si l’été reste la meilleure saison pour profiter pleinement de ce que l’île d’Oléron a à offrir à ses visiteurs.

L’escapade incontournable

Aller à vélo jusqu’à La Brée-les-Bains, un petit havre de paix niché sur la côte nord-est de l’île. « C’est l’une des plus petites communes du pays, qui a beaucoup de charme, et qui est idéale pour se reposer et admirer la vue sur la baie. On peut y aller à vélo en longeant la mer et en faire le tour avant de se baigner à la plage des Huttes », suggère Lionel Pacaud, le directeur de l’Office du Tourisme de l’île d’Oléron - Bassin de Marennes.

Mouillage le plus agréable

Le port de plaisance de Saint-Denis d’Oléron, la commune la plus septentrionale de l’île, qui offre une vue exceptionnelle sur Boyardville, selon Lionel Pacaud, qui précise cependant que « chacun aura une réponse différente, tant la richesse de le l’île est diversifiée. Chaque commune a ses spécificités ».

Pourquoi y faire escale ?

« Pour le charme de ses petits villages pittoresques, ses maisons de pêcheurs aux pierres apparentes, ses couleurs, sa lumière particulière qui attire de nombreux peintres, ses marais salants, pour ne donner que quelques bonnes raisons d’y faire escale », indique Lionel Pacaud.

À ne pas manquer

Déguster des huîtres Marennes-Oléron face à la mer ; observer le retour des pêcheurs chargés de poissons dans le port de la Cotinière ; découvrir le monde ostréicole en visitant la Cité de l’Huître ou le Fort Royer ; se plonger dans l’histoire de l’île au musée de l’île d’Oléron ; monter à bord du P’tit Train de Trojan, l’unique chemin de fer touristique de l’île.

Où dormir ?

Novotel Thalassa Ile d’Oléron. Situé à Saint-Trojan-les-Bains au Sud d’Oléron, l’établissement dispose de 109 chambres spacieuses avec vue sur la mer ou sur la forêt. Le plus ? L’institut de thalassothérapie relié directement à l’hôtel.

L’Écailler. Idéalement situé su le port de la Cotinière, l’Écailler offre une belle vue sur le port de pêche et sur l’océan.

Où manger ?

L’Hermitage. Ouvert tous les jours d’avril à octobre, le restaurant, situé à Saint-Georges d’Oléron, invite à découvrir une cuisine créative ou traditionnelle, en fonction des arrivages et des envies du chef.

La Cabane du Chapus. Idéal pour déguster les produits de la mer, l’établissement, qui dispose d’un bar à huîtres et d’un bar à moules, propose également des plateaux de fruits de mer et du poisson à la planche. Vue sur le pont de l’île d’Oléron de la terrasse panoramique.

 

A lire aussi :

Pour une escale réussie sur l'île d'Oléron

Le bassin d'Arcachon et ses incontournables


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction