Belle-Ile-en-mer, une douce mélodie

Samedi 10 juin 2017 à 15h29

Voilà une île qui porte bien son nom, au sud du Morbihan, à 15 kilomètres de Quiberon, dans un paysage sauvage où se mêlent des falaises déchirées, des criques de sable blanc, des sentiers qui sillonnent dans la lande et des dunes préservées.


Crédit photo: Yannick Le Gal / CRTB

L’île a des charmes si puissants que la mythique comédienne Sarah Bernardt y succomba en pleine gloire, en achetant le fort de la pointe des Poulains en 1984. Elle y passa trente étés, au miroir de la nature indomptable. « La première fois que je vis Belle-Ile, je la vis comme un havre, un paradis, un refuge. J’y découvrir à l’extrémité la plus venteuse un fort, un endroit spécialement inaccessible, spécialement inhabitable, spécialement inconfortable, et qui, par conséquent, m’enchanta », expliqua-t-elle. Sa demeure se visite, de Pâques à la Toussaint, depuis l’été 2007 grâce à une initiative du Conservatoire du littoral, propriétaire du site. Par temps clair, le panorama embrasse toute la baie de Quiberon et les bellilois peuvent guetter leurs voisins de Groix. Le site est surplombé par un petit phare automatisé d’une portée de 23 milles, immortalisé en pleine tempête par le photographe Philip Plisson.

La plus grande île bretonne

20 kilomètres de long, 9 kilomètres de large, Belle-Ile accueille quatre communes : Locmaria, Bangor, Sauzon et Le Palais, port principal de l’île. Là, sous l’imposante citadelle Vauban ouverte à la visite, arrivent les bateaux qui assurent la liaison entre l’île et le continent depuis Vannes, Port Navalo, Le Croisic et La Turballe. Le Palais accueille également une société de location de surf, stand up paddle ou wakeboard et des guides pour des sorties de pêche en mer. Vous pourrez ramener dans votre panier un bar, poisson qui adore les courants, forts autour des îles, une dorade, un lieu, une julienne, un merlan ou même un calmar. Ce sera également l’occasion d’aller saluer les îles voisines, Houat, Hoëdic ou Groix. Il est également possible de programmer une sortie en mer au départ de Sauzin, un joli port bien abrité des vents dominant, proche de la pointe des Poulains. C’est ici que s’installèrent les premières conserveries de poissons à partir de 1843. Vous pouvez également rejoindre Bangor, tranquille bourgade parée de blanc et de bleu, pour une sortie en catamaran avec skipper. Enfin, pour apprendre la voile, de l’Optimist à l’habitable, rendez-vous à Locmaria. Vous trouverez également sur cette pointe méridionale des itinéraires pour randonner sur les falaises les plus hautes de l’île - Belle-Ile compte 100 kilomètres de sentiers littoraux – et de douces plages, Port-Andro, Samzun, et les deux kilomètres de sable fin des Grands Sables, pour le farniente, la voile légère ou les randonnées en palmes, masque et tuba..

 

A lire aussi :

Trois idées de week-end en Bretagne

La Bretagne, terres de légendes  


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction