Port Grimaud, une cité lacustre à l’architecture unique

Jeudi 8 juin 2017 à 15h48

Cité lacustre nichée au fond du Golfe de Saint-Tropez, Port Grimaud, ancien marécage très prisé des chasseurs Grimaudois, attire chaque année quelque 500 000 visiteurs pour son architecture moderne et sa marina.


sous licence creative commons JeanbaptisteM

Tranchant avec les villages typiques de la région, la marina de Port Grimaud, imaginée et construite dans les années 1960 par l’architecte alsacien François Spoerry, est un compromis idéal entre art de vivre provençal et procédés de constructions les plus modernes. À tel point que des écoles d’architectures viennent la visiter, en présence du cabinet d’architecture qui a imaginé l’ensemble. En effet, cet ensemble architectural unique, inscrit depuis 2000 au patrimoine du XXe siècle par le ministère de la Culture, possède la particularité d’être organisé en copropriétés privées, qui assument entièrement son entretien et sa préservation. Bien qu’étant un espace privé, le cœur de la cité, que l’on ne peut visiter qu’à pied, s’ouvre aux visiteurs.

Si au départ, la marina avait été pensée pour accueillir des pêcheurs, sa vocation a rapidement changé. Aujourd’hui, Port Grimaud, qui a su séduire de nombreux plaisanciers et amoureux de la mer, compte 2 400 logements dont 1 100 maisons individuelles qui disposent la majeure partie du temps d’un anneau privé, plus de 2 000 anneaux, sept kilomètres de canaux et 12 kilomètres de quais, qui s’étendent sur un périmètre de 90 hectares. « Port Grimaud est divisé en trois secteurs, Port Grimaud I, Port Grimaud II et Port Grimaud III. Chaque copropriété à son administration portuaire, nous explique Pascale Benedetti, directrice de l’Office du Tourisme de Port Grimaud. Aux places de port des trois secteurs s’ajoutent un peu moins d’une centaine d’anneaux réservés à l’année, qui sont sous gestion communale ». Les plaisanciers qui souhaiteraient faire escale en période estivale à Port Grimaud ont la possibilité de le faire à Port Grimaud I. Mais attention, mieux vaut vous y prendre à l’avance, car la liste d’attente est longue et le mouillage sauvage interdit dans les canaux. Pour vous déplacer dans Port Grimaud, pourquoi ne pas emprunter un des coches d’eau, qui transportent locaux et visiteurs sur les canaux, ou louer une barque électrique ? « Les barques électriques, que l’on peut louer à la demi-heure, permettent de visiter Port Grimaud d’une manière différente et de découvrir des choses que l’on ne verrait pas en marchant, souligne Pascale Benedetti. C’est très familial et très simple d’utilisation. On peut en faire avec des enfants sans problème, il n’y a pas besoin d’avoir le permis bateau. C’est une activité qui plaît beaucoup ».

Grimaud, un village médiéval en bord de mer

« Le village de Grimaud, situé à environ cinq kilomètres de Port Grimaud est très complémentaire. On peut y voir les ruines d’un château médiéval classé monument historique, d’anciennes constructions, ou visiter le village, l’église ou la partie médiévale autour du château qui forment l’un des plus beaux villages de France, assure Pascale Benedetti. Des visites guidées sont proposées tout au long de l’année ». Pour vous y rendre de Port Grimaud, outre la voiture, vous pourrez emprunter le train touristique qui passe une fois par heure en haute et moyenne saison. Le reste de l’année, un service de car est assuré entre Grimaud et Port Grimaud.

Dominant le Golfe de Saint-Tropez, qui s’est appelé Golfe de Grimaud jusqu’à la fin du XIXe siècle, Grimaud s’est construite autour du château, qui a accueilli tour à tous les comtes de Provence, la famille Cossa ou Castellane. Si vous vous y rendez, n’hésitez pas à vous perdre dans les ruelles de Grimaud pour découvrir son architecture et ses monuments et vestiges témoignant d’un riche passé. En vous promenant, vous découvrirez l’église Saint-Michel, de style roman provençal de la fin du XIIe siècle ou du début du XIIIe siècle. Bâtie en granit et en calcaire, elle a subi au fil des siècles quelques modifications dans son architecture primitive, comme la construction du clocher au XVIe siècle, ou encore de la sacristie au XVIIIe siècle. À ne pas manquer également, la chapelle des pénitents. Construite au XVe siècle et agrandie au XVIIIe siècle, elle abritait le siège de la congrégation des pénitents blancs, qui portait assistance aux indigents. Et si vous souhaitez en apprendre plus sur l’histoire de Grimaud, n’hésitez pas à visiter le musée municipal des arts et traditions populaires. Ouvert de mai à septembre, il permet de découvrir l’histoire du village à travers des objets liés aux activités de la vie quotidienne du passé.

 

A lire aussi :

Saint-Tropez joue la carte du nautisme

Dans les coulisses du Yachting Festival de Cannes  


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction