L’île de Hoëdic : idéale pour les familles et le repos

Jeudi 27 avril 2017 à 06h32

Mots clés : , ,

Vous recherchez le calme, vous aimez la nature et les plages de sable fin et prenez plaisir à observer les oiseaux, l’île de Hoëdic est tout indiquée.


Wikipedia

Situation géographique Hoëdic (petit canard en Breton), d’une superficie de 2 km² s’étend sur une longueur de 2500 m pour une largeur de 800 m. Elle se situe à l’est de Belle-Ile (13 km) et au Sud-Est de Houat (5 km) et n’est qu’à 15 km de Quiberon. Elle est peu élevée, son altitude maximum n’est que de 22 mètres. Elle est peu habitée, sa population s’est stabilisée depuis 1975 à une centaine d’habitants (147 en 1979, 113 en 2013). La principale ressource, en dehors du tourisme, reste la pêche avec une flotte d’une dizaine de bateaux. Pendant les mois d’été, sa population peut atteindre 3000 personnes en comptant les plaisanciers, les touristes qui viennent passer une journée ou qui séjournent chez l’habitant, à l’hôtel (Les Cardinaux), en gites communaux ou encore au camping municipal. Pour les familles, c’est la tranquillité et la sécurité, il n’y a pas de voitures et les plages de sable fin sont en pente douce. Quel que soit votre lieu de résidence, la plage la plus éloignée est à moins de 15 minutes de marche. Que faire à Hoëdic ? Si vous recherchez l’ambiance branchée boîte de nuit, passez votre chemin. Au contraire, si vous recherchez le calme, la nature, elle est tout indiquée. Si vous ne restez qu’une journée, vous pouvez, suivant vos goûts, parcourir l’île à pied. En moins de 3 heures, vous pouvez le faire. Vous y découvrirez une flore importante avec de plus de 500 espèces (œillet des dunes, bleuet des champs, chou marin, aubépine maritime, etc.) dont certaines sont protégées donc interdites de cueillette. Toutefois, il est agréable de suivre le sentier aménagé qui longe la côte. Si vous préférez la baignade, vous trouverez de nombreuses criques et plages de sable fin. Si vous séjournez plusieurs jours, plusieurs animations vous sont offertes. Elles vont de l’école de voile (club nautique) qui vous propose des cours et sorties au conservatoire du littoral et aux associations du Fort et de Melven qui vous feront découvrir le patrimoine naturel et historique de l’île et pour le farniente, il reste la plage. Pour le ravitaillement, vous trouverez des commerces (épicerie, boulangerie) mais, attention, munissez-vous d’argent liquide car, à ce jour, il n’y a pas de distributeur sur l’île. Un peu d’histoire Les fouilles archéologiques de 1933 ont mis à jour quelques foyers et 9 tombes mésolithiques (5500/5000 ans av. J.-C.). Au début de l’ère néolithique en Bretagne, vers 5000 av. J.-C., Hoëdic faisait déjà partie d’un système insulaire avec Houat, séparée du continent par le passage de la Teignouse. Progressivement, vers 3500 av. J.-C., elle se séparera de Houat en raison de la remontée du niveau marin. L’île conserve de cette époque de nombreux vestiges, dont tout un système d’alignements de menhirs. Les plus remarquables sont le menhir de la Vierge (côte Est) et les dolmens de la Croix au centre de l’île. Le conservatoire du littoral et les associations vous donneront toutes les informations pour les découvrir. Venir avec son bateau L’île de Hoëdic ferme le sud de la baie de Quiberon. Elle est située à 3 M au sud-est de l’île de Houat dont elle est séparée par le passage des Sœurs. Sur la côte Nord, on trouve le port d’Argol. Depuis 2012, il est équipé d’un bassin à flot avec d’un ponton (72 m, 1.70 à 2 m d’eau) avec catways et de 4 tonnes d’amarrage. Pour les bateaux amarrés sur tonnes, pour les annexes, un ponton est à leur disposition. Attention, pendant la saison estivale, les places avec catways et pontons sont très recherchées. Vous pouvez toutefois rester en attente dans l’avant-port (1 à 2 m d’eau). Si votre bateau peut s’échouer, vous trouverez au sud de l’île le vieux port (port de la Croix), relativement bien abrité sauf par vent de nord-est à Sud-ouest où le ressac peut être désagréable Sur les côtes sud et ouest, pratiquement pas de possibilités de mouillage même par beau temps. Les liaisons depuis le continent Un bateau passager assure la liaison depuis Quiberon (0820056156) toute l’année. Comptez 1h10 de traversée avec escale à l’île de Houat. En période estivale, des liaisons sont également assurées depuis Locmariaquer, port Navalo, la Turbale et le Croisic. A lire aussi : Bretagne : 3 vues sur mer à couper le souffle Trois idées de week-end en Bretagne


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Recevez la newsletter tous les jeudis