Bilan de l'été : très contrasté sur nos côtes

Mardi 22 août 2017 à 13h26

Mots clés : , , , , , , , , ,

A quelques jours de la fin du mois d'août, Nautisme.com fait un premier bilan de l'été sur nos côtes. Où fallait-il être pour profiter du soleil et de la chaleur ? Sans surprise, c'est du côté de la Méditerranée que le ciel a été le plus souvent tout bleu.


Jard-sur-Mer (Vendee) / Jard-sur-Mer / Figaro Nautisme

Si côté météo les statistiques indiquent un avantage indéniable au littoral méditerranéen sur la période estivale, c'était d'autant plus le cas ces dernières semaines avec un été particulièrement contrasté. A tel point que les côtes de la Manche ont connu pour leur part un été presque "maussade"... Explications.

Juin : un été qui démarre en fanfare...

Les premiers vacanciers ont pu profiter de conditions exceptionnelles au cours du premier mois de l'été météorologique. Juin 2017 a même été classé comme le deuxième mois de juin le plus chaud depuis le début des relevés météo ! Ainsi, Brest a vu sa moyenne mensuelle s'envoler à 1,9°C au-dessus des normales de saison, +2,4°C à Biarritz, +3°C pour la côte d'Opale et la Gironde et jusqu'à +3,3°C sur les côtes provençales.

Dans cette situation, l'ensoleillement a été excédentaire quasiment partout, de l'ordre de +10 à + 20%, exception faite de la côte basque et du littoral breton qui ont connu un léger déficit en raison d'entrées maritimes assez fréquentes. De même, les pluies sont restées très discrètes avec des déficits parfois très marqués près de la Manche et jusque dans les Landes. Le Pays Basque et les régions méditerranéennes ont été un peu plus servis au passage d'orages.

Juillet : un mois (presque) normal...

Les juilletistes s'en sortent plutôt bien, même si selon les destinations la satisfaction n'est pas tout à fait la même. En Méditerranée, les conditions ont été une nouvelle fois radieuses et souvent chaudes puisqu'un nouvel excédent a été enregistré (+1,8°C à Marseille, +1,6°C en Corse, +1°C à Nice). Ailleurs, ce mois de juillet a été tout à fait normal avec un léger excédent (+0,5°C à Biarritz, +0,3°C au Touquet, +0,2°C à Brest).

La sécheresse, de son côté, a continué à s'accentuer dans le sud-est : il n'est tout simplement pas tombé une seule goutte de pluie en Provence, Côte d'Azur et sur l'île de beauté. Ailleurs, les orages ont apporté des cumuls irréguliers (+12% en Bretagne mais - 45% sur les plages girondines). L'ensoleillement a par ailleurs été légèrement inférieur à la normale près de la Manche, dans les normes pour l'Atlantique et légèrement excédentaire à proximité de la Grande Bleue.

Août : ça se dégrade, sauf au sud-est...

C'est assurément le mois le plus contrasté de l'été. Les côtes de la Manche et de l'Atlantique ont particulièrement souffert du manque de soleil (-50 % pour la côte d'Opale, -40% en Normandie et en Bretagne, -35% en Aquitaine et en Vendée). Pendant ce temps, les régions méditerranéennes ont continué à profiter de conditions pleinement estivales avec même un épisode de canicule remarquable en début de mois où les 42°C ont été atteints à l'ombre en Corse ! Dans ces régions, on note des températures globales au-dessus des normales (+2,5°C dans le Var et près de 3°C de plus que la norme pour la Corse-du-Sud). Cela contraste nettement avec les autres côtes (-1°C en moyenne en Manche, -0,5°C en Atlantique). 

La sécheresse s'est poursuivie dans le sud-est avec moins d'un millimètre de pluie à Nice et à peine 0,4 mm à Ajaccio ! Les régions de l'ouest ont, en revanche, connu des précipitations plus fréquentes qu'en temps normal, exception faite de la côte de Jade (Loire-Atlantique) et de la côte de Lumière (Vendée).

En conclusion, cet été, très contrasté, devrait finir sur le podium des étés les plus chauds, derrière 2003 mais devant 2006. Cette observation s'applique à l'échelle nationale et surtout en Méditerranée tandis que le constat est à relativiser pour la Manche et l'Atlantique.

 

A lire aussi :

- Pointe du Raz : les bons plans du bout du monde

- Amis du littoral, à vos agendas !


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction