Températures de l’eau : jusqu’à 21°C ce week-end !

Vendredi 26 mai 2017 à 12h30

Mots clés : ,

Les températures de l’eau sont en nette hausse grâce aux fortes chaleurs qui règnent sur la France.


Wikimedia

Elles sont longtemps restées en dessous des moyennes de saison, mais ce n’est plus que du passé : grâce à la chaleur récurrente du mois de mai, les températures de l’eau sont désormais au-dessus des moyennes de saison : de 14 à 15°C sur les côtes de la Manche, de 16 à 17°C sur le sud de la Bretagne, de 17 à 19°C sur la côte atlantique et de 18 à 20°C sur la côte d’azur (les valeurs les plus chaudes se situant dans le Var et autour de Nice). En Corse, il est désormais possible de se baigner avec une eau à 20°C à l’ouest, et 21°C localement à l’est. Les fortes chaleurs se sont associées au phénomène de marée montante ces derniers jours : en arrivant sur du sable déjà chaud, l’eau s’est d’autant plus réchauffée.

Fort risque d’hydrocution

L’hydrocution est un choc thermique entre la température corporelle et celle de l’eau. Tout baigneur qui envisage devra être particulièrement prudent car la différence de températures terre-mer est immense : jusqu’à 15°C d’écart entre l’air et l’eau dans le sud-ouest (jusqu’à 37°C sur terre en Gironde avec une eau à 18/19°C). Les précautions à prendre sont simples : se mouiller la nuque, le visage, le dos et les bras et rentrer très progressivement dans l’eau.

Le corps se refroidit 25 fois plus vite dans l'eau que dans l’air, du seul fait de la meilleure conduction dans l’eau par rapport à l’air. Le danger est immense après une exposition prolongée au soleil. Le choc thermique peut provoquer un simple malaise, une vraie inconscience ou un arrêt cardio-respiratoire, suivie d'une mort par noyade en 4 à 5 minutes, appelée «noyade syncopale» ou «fausse noyade» (par opposition à la «vraie noyade» par asphyxie). Les premiers signes, souvent négligés, doivent alerter le baigneur et l’inciter à sortir de l’eau immédiatement : maux de tête, démangeaisons et urticaire, frissons et tremblements, troubles visuels et auditifs, sensation brutale de fatigue. Il ne faut pas prendre ces symptômes à la légère et alerter les sauveteurs de plage ou, à défaut, composer le numéro 196 pour joindre les secours en mer.

A voir aussi :

Crème solaire : un poison pour les poissons

       


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Recevez la newsletter tous les jeudis