Polar Pod, une odyssée antarctique à la verticale

Vendredi 6 octobre 2017 à 13h30

L'expédition Polar Pod de Jean-Louis Etienne se précise : le navire sera prêt en 2018 et l'expédition devrait se dérouler entre 2020 et 2022. Retour sur un projet un peu fou, devenu une véritable opération internationale.


Polar Pod / Polar Pod

Jean-Louis Etienne est un habitué des expéditions exceptionnelles et un peu folles : en 1986, il est le premier homme à atteindre le pôle Nord à pied et en solitaire. Quelques années plus tard, il est co-leader de l'expédition Transantarctica, la plus longue traversée de l'Antarctique en traîneau à chiens. Il a également réalisé des expéditions scientifiques à bord de la goélette Antarctica, actuellement Tara... Aujourd'hui, sa nouvelle expédition est Polar Pod : une exploration de l'océan Austral qui entoure le continent Antarctique.

Qu'est-ce que le Polar Pod ?

Jean-Louis Etienne a imaginé un vaisseau dérivant de 720 tonnnes, tracté à l'horizontal et long de 125 m. Une fois le vaisseau parvenu à destination, ses ballasts de 150 tonnes le font basculer de 90°, et Polar Pod se retrouve debout, avec un tirant d'air de 50 m !

Une expédition scientifique

Le Polar Pod dérivera avec les masses d'eau pendant plus d'un an, avec un équipage de sept personnes à son bord. Les scientifiques pourront donc effectuer de très nombreuses analyses afin de mieux comprendre les échanges océan-atmosphère, mais également des observations sous-marines pour étudier les courants, le plancton, les cétacés... Le projet est aujourd'hui soutenu par 52 institutions de 12 pays, avec pour principal maître d'oeuvre l'Ifremer (Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer).

Pourquoi l'Antarctique ?

C'est une des zones du monde les plus méconnues du monde scientifique et pour cause : les mers qui entourent l'Antarctique sont les pires du monde avec notamment les cinquantièmes hurlants, avec des vents violents et une mer souvent grosse. C'est ici que les échanges entre la mer et l'atmosphère sont les plus importants : l'océan Austral est le grand puit de CO2 de la planète. Le Polar Pod restera donc dans le courant circumpolaire, à la dérive.

Le navire devrait être prêt l'année prochaine, pour une expédition entre 2020 et 2022.

Le Polar Pod en mer from Elsa Etienne on Vimeo.

A lire aussi :

Sous l'Antarctique, la vie...

Expédition française dans l'océan Indien pour prédire les tsunamis


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction