Un cachalot échoué... en plein coeur de Paris !

Vendredi 21 juillet 2017 à 17h42

Ce vendredi matin quai de la Tournelle, non loin de Notre-Dame de Paris, une vision d’horreur frappe les riverains. Retour sur le mystère du cachalot échoué au coeur de la capitale...


Twitter @IkiffFollowing

Inquiétant quai de la Tournelle…

Aujourd’hui, la matinée a été peu commune pour les riverains habitant aux alentours du quai de la Tournelle. Non loin de Notre-Dame, un cachalot gît sur son flanc droit. Une énorme curiosité qui interpelle les passants qui ne manquent pas de dégainer leurs smartphones afin d’immortaliser ce moment des plus singuliers. La bête a des dimensions impressionnantes : vingt mètres de long ! Les passants, frappés par cette vision aux odeurs marines, sont en émoi devant ce cadavre ensanglanté.

Une équipe de scientifiques belges se trouvent aux abords de la carcasse, répondant aux inquiétudes des passants, affirmant que la bête est morte d’épuisement. De plus, pour ne pas calmer l’émoi des témoins saisis par cette vision tragique, les scientifiques annoncent qu’il y aurait d’autres cachalots piégés dans la Seine, et qu’en toute probabilité, ils vont finir comme leur congénère.

Un périmètre de sécurité a été installé pour que les scientifiques puissent mener à bien leur travail.

Canular artistique et climatologique

Qu’on se rassure : il ne s’agit pas là d’un vrai cachalot. L’équipe de scientifiques n’est autre que le collectif d’artistes belges Captain Boomer et engagé dans la sensibilisation pour l’environnement  Et c’est ce collectif qui a réalisé en plastique ce canular artistique. Le fameux collectif, fondé par Bart Van Peel, a pour but de nous sensibiliser aux changements qui pourraient se produire si nos sociétés occidentales n’intégraient pas dans leur politique, mais aussi chez les individus, les règles et gestes permettant la préservation de notre environnement. Le collectif n’en est pas à son premier coup d’essai : il a frappé également dans d’autres villes européennes mais aussi à Rennes.

Le choix de Paris, évidemment, n’est pas un hasard, réputée pour être la capitale des questions environnementales selon le fondateur du collectif belge. La supercherie est donc un avertissement ludique quant à l’entretien de notre environnement. A l’heure où nous nous savons dans une accélération de l’extinction d’espèces majeure, on peut dire que le collectif a frappé au bon endroit et au bon moment.

Si vous souhaitez aller voir ce canular artistique, il est encore temps pour vous ! L’œuvre sera présente encore trois jours quai de la Tournelle à Paris.

 

A lire aussi :

Au milieu des cachalots endormis...

On se jette à l'eau à Paris Plages


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction