A la découverte du Buffalo Bill Reservoir au Wyoming

Lundi 9 octobre 2017 à 16h20

Mots clés : ,

Le far west n’est habituellement pas un milieu maritime, mais plutôt désertique. Pour conjuguer les deux, rendez-vous au Wyoming, sur les terres du légendaire Buffalo Bill.


ouremptynest.net

A une cinquantaine de kilomètres de l’entrée Est du parc national de Yellowstone, la ville de Cody est une attraction touristique surtout célèbre pour ses rodéos l’été. Cody a été fondée par Buffalo Bill lui-même, de son vrai nom William Frederick Cody, célèbre chasseur de bison et organisateur de spectacles dédiés au far west jusqu’à sa mort en 1911. Mais cette ville située dans un cadre somptueux de «désert d’altitude» n’est pas seulement connue pour sa culture «cowboys», elle l’est aussi pour son lac et barrage historique.  

Entouré de montagnes flamboyantes et aux formes extravagantes, comme seul l’ouest américain sait le faire, le Buffalo Bill Reservoir est un lac à la beauté saisissante que bon nombre de voyageurs admirent depuis leur véhicule : le réservoir se trouve en effet à la sortie du parc Yellowstone. Son eau bleue azur contraste avec le jaune éclatant des montagnes avoisinantes l’été, quand ce n‘est pas avec la neige en hiver, mais au printemps et en automne. Malgré son emplacement situé sur une route très fréquentée, peu de voyageurs s’arrêtent pour admirer le réservoir : l’endroit, au décor presque lunaire, paraît vide, intact, voire abandonné.

Bateau, pêche et surf entouré d’animaux sauvages

Le réservoir de Buffalo Bill est associé à un barrage construit en 1910, qui a longtemps été le plus haut des Etats-Unis : 90 mètres de haut et 61 mètres de large. Il retient les eaux de la rivière Shoshone, dans un but d’irrigation. Le coin est en effet essentiellement habité par des «ranchers», des producteurs de bétail majoritairement. A l’origine, ce lac artificiel n’a pas été pensé comme une zone de loisirs, mais il l’est devenu : sans être envahi de touristes l’été contrairement aux lacs des parcs Yellowstone et Teton à proximité, le réservoir offre néanmoins de superbes excursions en bateau. Guidées ou non, ces balades maritimes sur fond d’histoire de l’ouest permettent d’admirer l’une des zones les plus spectaculaires du Wyoming. Déserts, mais certainement pas vides, les excursions en bateau offrent également la possibilité d’observer la faune sauvage du coin : antilopes pronghorns, grands cerfs d’Amérique, daims, aigles, coyotes et si vous avez de la chance (au lever ou coucher du soleil) des ours…

Les pêcheurs sont également les bienvenus toute l’année : la truite arc-en-ciel, la truite grise et la truite fardée sont présentes en grand nombre. De manière plus inattendue, le réservoir est aussi considéré comme l’un des meilleurs lacs de surf au monde ! Les vents sont canalisés entre les canyons, se renforcent et génèrent alors d’excellentes vagues pour les amateurs.  

Comment se rendre dans ce paradis aussi historique que sauvage ? A environ 12h de vol de Paris (avec une escale minimum), l’aéroport de Cody se situe à moins de 20 minutes du barrage.

Regardez la webcam en direct du Buffalo Bill Reservoir.

A voir aussi :

Les prévisions météo pour les USA

Et si on commençait à prévoir les vacances d'hiver ?

La péninsule du Cape York

     


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction