A la découverte des lacs de Biscarrosse

Samedi 23 septembre 2017 à 12h02

Lorsque l’on évoque les Landes, il vient naturellement à l’esprit l’Océan Atlantique et ses plages. Pourtant dans cette région, à quelques kilomètres de l’océan, il y a également le plus grand espace d’eau douce d’Aquitaine formé par 3 lacs : le lac de Cazaux-Sanguinet encore appelé le lac nord, le petit lac de Biscarrosse et le lac de Biscarrosse-Parentis dit le lac sud. De plus, en 1834, des banquiers bordelais ont eu la bonne idée de creuser un canal depuis le bassin d’Arcachon jusqu’à Mimizan. Ce canal, appelé transaquitain, de 6 km de long, d’une largeur de 10 m pour une profondeur de 4, relie les trois lacs. Le plaisancier peut donc naviguer du lac nord au lac sud en passant par le petit lac de Biscarrosse. Il est équipé d’une écluse en libre passage à Navarrosse.


Petit port sur le lac de Cazaux-Sanguinet / Wikipedia

Le lac nord

Encore appelé lac de Cazaux-Sanguinet, il est, avec ses 5600 hectares, le deuxième plus grand lac naturel de France après le lac d’Hourtin. Son pourtour, bordé de verdure et de pins, offre non seulement des zones ombragées idéales pour le repos et le pique-nique (aires de l’Estey, des Bardets, Caton, Pavillon…) mais aussi des plages de sable fin dont plusieurs en zone surveillée l’été (Pavillon et Caton). La faible profondeur en bord de plage en fait un lieu idéal pour les enfants. A noter sur la plage de Canton, la mise à disposition d’un tiralo pour les personnes à mobilité réduite. L’eau, calme et transparente, peut atteindre 28°C en été.

Seule restriction : les animaux domestiques sont strictement interdits du 15 avril au 30 septembre sur les plages et dans les eaux du lac allant du port de l’Estey à Broustaricq. Pour la plaisance, cinq ports sont proposés : Cazaux, l’Estey, Navarrosse, Ispe et Maguide. Ils offrent des cales de mises à l’eau, des places sur corps-morts et pontons. Plusieurs formules de location sont possibles. Pour la pratique des sports nautiques, une bande de rive de 300 m a été instituée et la circulation de toute embarcation est interdite dans les zones de baignade. Dans cette bande, la vitesse est limitée à 5 km/h. Des zones sont réservées au jet-ski où la pratique est autorisée du lundi au jeudi (15h à 19h). La pratique du ski-nautique et d’autres engins tractés par un bateau à moteur est autorisée sauf dans la bande des 300 m. La plongée et le kitesurf sont permis mais certaines zones sont interdites. Haut lieu de la planche à voile, elle est toutefois interdite pour les particuliers avant 10h du matin.

Le petit lac : le paradis de la pêche

Bien que la pêche se pratique sur les 3 lacs, c’est le petit lac, d’une superficie de 100 hectares, qui est le plus apprécié des pêcheurs. Avec une profondeur ne dépassant pas 2 mètres, c’est une frayère naturelle pour tous les poissons et un jardin pour la faune et la flore aquatiques. Ce lac est reconnu pour ses carnassiers (brochets, sandres, perches, etc…) mais aussi pour ses gardons, carpes, anguilles et autres cyprinidés. A noter que sur le lac sud, un concours de pêche est organisé chaque année autour du port de Gastes. En effet, le lac héberge des carpes miroirs et communes d’un poids moyen de 10 kg mais pouvant atteindre plus de 30 kg.

Le lac sud

Encore appelé lac de Biscarrosse Parentis ou lac Latécoère, il offre, de par sa surface importante (3500 hectares) et ses pourtours variés tantôt boisés, tantôt sablonneux avec des plages ou marécageux mais aussi avec d’imposantes dunes, une énorme diversité. On peut y pratiquer tous les sports nautiques de la planche à voile en passant par le parachute ascensionnel, la plongée ou simplement le canoë et la baignade. Les amoureux de la nature ne sont pas en reste, une balade dans la forêt permet de surplomber le lac.

Ce lac a été une importante base d’hydravion qui a servi à l’aéropostale et aux compagnies Air France et Latécoère, d’où son nom. La base Latécoère a été un site militaire allemand pendant la Seconde Guerre mondiale. Sur son emplacement se trouve le musée de l’hydravion qui expose, entre autres, des épaves coulées pendant cette guerre. En 1954, on découvre sur la commune de Parentis une nappe importante de pétrole. A ce jour, c’est la plus grande réserve de brut en France et son exploitation est toujours d’actualité. L’énergie qui en découle sert principalement au chauffage de serres.

Notre avis

Cette région entre terre et mer vous permet de tirer avantage de l’une comme de l’autre. Les lacs sont le lieu idéal pour profiter pleinement de vacances, ou week-ends, dans le calme et pratiquer à loisir tous les sports nautiques. La baignade dans l’océan étant parfois compromise par les vagues, les lacs vous offrent une eau chaude et tranquille, très appréciée des enfants. Pour les adeptes de la randonnée, du vélo ou du roller, une piste longe le pourtour des lacs. A ne pas manquer dans la région : le bassin d’Arcachon et la dune du Pilat. 

 

A lire aussi :

Lac, mer et océan : quelles différences ?

Le lac d'Annecy, destination nautique par excellence


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction