Nos conseils pour profiter du littoral croate

Jeudi 14 septembre 2017 à 15h30

Mots clés : , ,

Encore méconnu il y a quelques années, le littoral croate, avec ses chapelets d’îles au mille et un visages, offre de nombreux attraits à ceux qui s'y aventurent par la mer. 


Rijeka / Pixabay

Avec près de 6.000 kilomètres de côtes, la Croatie est l’une des destinations nautiques les plus en vue au monde grâce à la qualité de ses eaux. En effet, que ce soit par 56 mètres de fond ou à cinq mètres de la côte, on voit toujours le fond. En Croatie, la succession d’archipels de Rijeka à Dubrovnik permet de caboter paisiblement ou de naviguer de manière plus sportive en toute sécurité, sachant qu’il y a toujours une île aux alentours pour s’abriter en cas de grain, une anse pour mouiller ou encore un port ou une marina où faire escale. En outre, le littoral croate compte pas moins de huit parcs nationaux ou naturels, offrant des paysages contrastés, colorés et des endroits préservés.

Côté météo, peu d’endroits offrent de telles conditions avec des vents modérés et une belle saison qui dure toute l’année. Les principaux vents de la mer Adriatique sont, en général, assez connus des plaisanciers, que ce soit la tramontane (Nord), la bora (Nord-Est, qui peut être cyclonale ou anticyclonale), le levant (Est), le levant d’hiver, le jugo (Sud-Est), l’ostro (Sud), le lebic ou le gabrin (Sud-Ouest), le pulenat (Ouest), et le burin, un vent d’été continental thermique. Le Maestral, un vent de nord-ouest soufflant de la mer vers la terre, à ne pas confondre avec les mistral et tramontane, rend la saison estivale très agréable. Il faut juste se méfier des nevera, forts coups de vent venant de l’ouest et du sud-ouest. Ces vents locaux, accompagnés de courants et d'une côté découpée rendent la navigation très intéressante. Sous les yeux des plaisanciers défilent des paysages variés, des endroits désertiques aux côtés sud riches en végétation, des villes méditerranéennes aux villages de pêcheurs beaucoup plus typiques, de villes insulaires aux ports plus modernes.

L’Istrie, une entrée en matière idéale

L’Istrie, où la mer pénètre le plus profondément au cœur de l’Europe, est l’entrée en matière idéale permettant d’évaluer les courants et les vents de l’Adriatique. L’Istrie est l'une des régions les plus ensoleillées d'Europe et pour accueillir les plaisanciers, elle compte 11 marinas ultra-modernes. Vers le Sud de la péninsule, le relief se redresse doucement avant le golfe du Kvarner à l’est, parsemé d’îles appréciées des plaisanciers. Au Sud-Ouest, le parc national de Brijuni se compose de deux îles et de 14 îlots. Unique, l’archipel aux eaux turquoise et marine ne ressemble guère aux autres paysages de l’Adriatique et de la Croatie. Le Kvarner et les îles au dessous du Velebit, ainsi que les archipels et côtes des régions de Zadar, Sibenik, Split et Dubrovnik offrent elles aussi d’excellentes conditions de navigation, que ce soit à la voile ou au moteur.

A lire aussi :

Croatie : les orgues marines de Zadar

Brac, l'île aux pierres en Croatie


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction