Que faire contre les piqûres de vives ?

Dimanche 20 août 2017 à 10h26

Mots clés : , ,

Il n’y a pas que les méduses qui nous mènent la vie dure en été. Les vives, surnommées « épines de judas », sournoisement enfouies sous le sable, sont elles aussi prêtes à nous gâcher nos vacances. Nautisme.com répond à vos questions !


Vive araignée / Wikimedia

Les vives, qu’est-ce que c’est ?

Le terme de « vives » désigne en fait une famille de poissons qui regroupent plusieurs espèces, 9 au total. Les espèces les plus courantes sur les côtes françaises sont : la grande vive, la vive araignée et la petit vive. Une vive fait en général entre 20 et 40 cm, mais une grande vive peut atteindre les 50 cm. Ces poissons se caractérisent par la présence d’épines réparties sur leurs nageoires dorsales, pelviennes et anales. Elles vivent sous le sable, juste sous la surface, permettant à leur dos, et donc à leurs épines, d’affleurer à la surface. Leurs épines contiennent un venin composé de protéines toxiques. Quand elles se sentent menacées, par exemple quand nous approchons à grands pas, elles dressent leurs aiguillons venimeux. C’est ainsi en marchant sur une vive ou en attrapant une avec les mains, pour les plongeurs et les pêcheurs, que l’on se fait piquer. L’épine s’enfonce dans la peau et libère son poison.

Quand et où les trouve-t-on ?

On peut les trouver aussi bien dans la Méditerranée que sur la côte Atlantique ou la Manche. En général les vives sont présentes sur les plages lorsqu’il fait chaud, donc plutôt au printemps et en été. Les vives vivent enterrées sous le sable, c’est donc lorsque la mer est assez basse, au bord de l’eau, que l’on a le plus de risques de se faire piquer.

Que faire en cas de piqûres ?

Une piqûre de vive entraîne une douleur intense et immédiate. Elle provoque par la suite une sensation de brûlures, suivie de fourmillements, qui se propagent dans le membre atteint. Autour de la piqûre, un œdème, voire un hématome nécrosé apparaît. Les symptômes peuvent durer jusqu’à 24h. La piqûre de vive provoque des sueurs, des nausées, des vomissements et des malaises. La piqûre de vive n’est pas mortelle mais elle peut entrainer des pertes de connaissances qui peuvent donner lieu à des noyades si l’individu est piqué en pleine mer.

Les gestes à effectuer :

1. Sortir la personne de l’eau et l’allonger.

2. Surélever le membre touché

3. Retirer les fragments d’épines subsistants

4. Le venin des vives est dit thermolabile, c’est-à-dire qu’il est détruit par la chaleur. Il faut donc chauffer le membre atteint. Le mieux est de le tremper dans une bassine d’eau très chaude, au moins à 45° C avec un peu d’eau de Dakin pour désinfecter, pendant 10 à 20 minutes.

Chauffer la piqûre avec une cigarette est déconseillé car cela peut provoquer des nécroses. Ne pas inciser la plaie ou faire de garrot. Enfin uriner sur la piqûre tient plus du mythe et se révélera inefficace.

Certaines personnes plus sensibles peuvent également avoir une réaction allergique violente pouvant aller jusqu’à l’arrêt du cœur, en cas de choc anaphylactique. En cas de détresse respiratoire ou cardiaque, appeler immédiatement les secours.

Comment prévenir les piqûres ?

Le mieux est de porter des chaussures en plastique pour se baigner ou des gants pour les plongeurs. Adoptez des sandales avec une semelle plastique pour marcher au bord de l’eau sur les plages à risques, particulièrement à marée basse lorsqu’il fait chaud. Évitez aussi les grandes foulées quand vous marcher, car celles-ci peuvent effrayer les vives.

 

A lire aussi :

Piqûre de méduse ! Que faut-il faire ?

Quelles sont les plages françaises accessibles aux chiens ?


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction