Jersey et la baie de Saint-Aubin

Dimanche 6 août 2017 à 06h30

Lorsque l’on évoque Jersey, on parle de sa capitale Saint-Hélier où se trouve le port de plaisance ainsi que de nombreux commerces. Les plaisanciers qui y font escale avec leur bateau, les touristes qui arrivent par le ferry ou l’avion se limitent bien souvent à cette ville. Et c'est bien dommage car cette île a tellement plus à offrir !


Port de Saint-Aubin / Albert Brel

Pour la découvrir en fonction du nombre de jours que vous y consacrez, il existe une multitude d’offres. On peut louer un véhicule (vélo, moto, voiture), choisir un tour complet de l’île avec des bus privés, prendre les bus qui partent de la gare routière située près du port... Un réseau très complet permet de parcourir toute l’île en faisant de nombreux arrêts, emprunter les chemins de randonnées ou marcher le long de la côte.

De Saint-Hélier à Saint-Aubin

La seconde grande baie de l’île qui va de Saint-Hélier à Saint-Aubin permet de faire une longue promenade (7 km) en bord de mer en passant devant le Château Elisabeth. Il fût construit au XVIe siècle pour défendre le port de Saint-Hélier. Il est accessible à pied à marée basse et à toute heure en empruntant le bus amphibie. Pour une visite complète, il faut compter au moins deux heures. Mais si vous souhaitez vous rendre à Saint-Aubin à pied, il est préférable de reporter cette visite à une autre occasion. Le long de ce parcours, vous verrez plusieurs tours dont la First Tower. Malgré son nom ce n’était pas la première tour de défense de l’île, mais elle était la première des trois tours à défendre la baie de Saint-Aubin. Elle fut construite en 1780 et, jusqu’à la Révolution Française, elle était occupée par un sergent, un caporal et 10 hommes du Royal Invalid Bataillon. Elle fut ensuite reprise par la milice. Lorsque la menace d’invasion se termina, les états de Jersey la rachetèrent à la couronne d’Angleterre.

Votre promenade vous amènera à la ville de Saint-Aubin. Cette bourgade, le plus ancien port de l’île, fut également le principal port de commerce de Jersey avant d’être détrôné par Saint-Hélier. Sa grandeur passée se lit encore sur les façades en granit des anciennes demeures des négociants installés sur les quais. Maintenant, on trouve de nombreux bars, restaurants, galeries, brocanteurs, shipchandlers et aussi le siège du Yacht Club Royal des îles Anglo-Normandes. Juste derrière le port, vous rentrez dans le cœur de la ville. Vous découvrirez des ruelles bordées de maisons construites par des riches marchands au XVIIIe siècle. Certains samedis, il y a un marché artisanal (St Aubin’s Vintage Fair). Une occasion de trouver des souvenirs originaux et de goûter aux produits locaux. Les pubs font aussi partis du patrimoine. Au Trafalgar Pub, Karl Max et le cofondateur de la théorie marxiste Friedrich y ont séjourné, attirés par l’esprit révolutionnaire de l’île et peut-être aussi par la réputation de sa bière artisanale.

L’îlot de Saint-Aubin

A l’extrémité de la baie, sur un îlot, se trouve un fort dont l’origine remonte à 1542 quand Sir Henry Cornish fit édifier une tour. Celle-ci servait à entreposer des canons et à défendre le mouillage. Une autre plateforme fut construite au pied de la tour en 1588 à l’époque de l’Armada Espagnole. L’édifice devint un fort en 1643 pendant la guerre civile anglaise. Dans les années 1730, le fort fut réaménagé. Un siècle plus tard, on y installa des canons sur des plateformes transversales et on perça des meurtrières dans les murs. Ces changements furent à l’origine de l’augmentation des effectifs, la garnison passa à cent hommes et trois officiers. Suite à la guerre de Crimée, l’activité du fort déclina rapidement. En 1880, les canons furent retirés et les effectifs réduits à un gardien. Les allemands le fortifièrent complètement sous l’occupation.

Le retour à Saint-Hélier

Si vous en avez le courage, vous pouvez rentrer à pied. Mais vous avez peut-être opté pour le vélo, dans ce cas, vous refaites le trajet dans l’autre sens. L’autre solution est d’emprunter le petit train qui longe la plage. Il est surtout fréquenté par les personnes âgées ou les familles avec de jeunes enfants. Le plus rapide et le plus pratique, reste le bus. Il part à l’extrémité du village, l’arrêt est proche du brocanteur. Il vous déposera à la gare routière.

 

A lire aussi :

Jersey : l’île aux fleurs

Jersey, une escapade très british


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction