Maigrir avant l’été en mangeant des algues

Jeudi 15 juin 2017 à 16h46

Mots clés : , , , ,

L'arrivée de l'été est souvent l’occasion de se remettre à faire attention à son alimentation après les excès de l’hiver. Boudées par une partie de la population française, les algues marines permettent de moins manger tout en bénéficiant de plus de minéraux et de fibres.


Salicorne. Crédit : eurekasophie.unblog.fr

Très nutritives et en même temps peu caloriques, les algues sont l’une des recommandations alimentaires principales d’une grande campagne de lutte contre l’obésité au Japon. Chez le peuple nippon, le taux d’obésité est beaucoup plus bas qu’en Occident, mais les habitudes alimentaires ont depuis quelques années évoluées chez les plus jeunes. Les 7 kg d’algues consommées en moyenne par an sont progressivement en train d’être remplacées par les pommes de terre, viandes et autres mets autrement plus gras que les produits de la mer. Inquiet de voir sa jeune génération suivre les dérives de l’alimentation occidentale, l’Etat japonais tente désormais de rappeler à son peuple les bienfaits de sa cuisine traditionnelle, largement composée des légumes de la mer.

Légumes de la terre et légumes de la mer, quelle différence ? L’eau, répond Marc Danjon, Directeur général adjoint du CEVA (Centre d’Etudes et de Valorisation des Algues), mais pas pour les raisons les plus évidentes. Les algues contiennent moins d’eau que les légumes terrestres car elles savent mieux utiliser leurs réserves d’eau en fonction des marées. «Les légumes de la terre sont constitués de 90 à 95% d’eau, précise le spécialiste, tandis que les légumes de la mer contiennent de 80 à 85% d’eau. Pour 100 grammes d’algues, il y a 15 à 20 grammes de matières sèches. Pour 100 grammes de légumes, il y a de 5 à 10 grammes de matières sèches». En résumé, les algues permettent de manger moins tout en étant davantage nourri. Plus de nutriments, mais également deux fois plus de minéraux et de fibres, l’un des apports essentiels au fonctionnement de notre organisme.

Des idées préconçues sur le goût des algues

Les algues sont donc de bonnes alliées pour la perte de poids, mais encore faut-il arriver à les faire accepter dans l’alimentation quotidienne. A la demande du CEVA, AgroSup Dijon (l’Institut National Supérieur des sciences agronomiques de l’alimentation et de l’environnement) a réalisé une expérience sur la substitution des légumes de la terre par les légumes de la mer. Sur trois plats de macédoine, deux étaient «normaux» et dans le troisième les haricots verts (20% du contenu) avaient été remplacés par des haricots de la mer. 58% des consommateurs n’ont pas senti de différence. Dans les 42% qu’il reste, 10% ont trouvé que le plat avec les algues était meilleur. «C’est donc plus un problème d’apprentissage du goût, explique Marc Danjon, les français ont des idées préconçues sur le goût des algues ».

 

A voir aussi :

Top 10 des plus belles plages de France

Les villes littorales les plus ensoleillées de France

 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction