Ces croisières au moteur qui font rêver

Samedi 10 juin 2017 à 12h35

Mots clés :

Si la voile est synonyme de liberté, la navigation motorisée permet aussi d'explorer les plus belles eaux de la planète, comme aux Bahamas ou en Polynésie.


Pixabay

Rêver de croisière, c'est s'imaginer le silence et de longs bords à la voile. Pourtant, la location d'un bateau à moteur présente elle aussi son lot d'avantages. «Les catamarans à moteur ou les trawlers sont de plus en plus confortables. Le marché risque de se développer rapidement, surtout qu'il est plus facile de naviguer au moteur qu'à la voile», commente Emmanuel Allot, directeur commercial de Moorings et Sunsail. La consommation a longtemps été un frein au développement des croisières à moteur mais grâce aux efforts réalisés sur les carènes et la motorisation, cette contrainte disparaît peu à peu. Car la navigation au moteur permet de se déplacer relativement vite et de changer plusieurs fois de mouillages dans la même journée, sans les contraintes liées à la voile. «Aujourd'hui, tout le monde veut tout, tout de suite, le moteur correspond à cette attente. Les gens préfèrent passer plus de temps au mouillage qu'en mer», explique Emmanuel Allot.

Les Bahamas, destination idéale pour une croisière au moteur

Eaux turquoise qui se prêtent parfaitement à la navigation au moteur, plages de rêve, vents modérés, mouillages à profusion, paysages variés, les Bahamas sont l'une des destinations phares de la croisière au moteur. À privilégier, les Abaco, îles coralliennes au sable blanc ou rose, proches les unes des autres et faciles d'accès. Le balisage y est précis, et permet de naviguer en toute sécurité dans les eaux peu profondes et calmes. Aux Bahamas, les activités nautiques sont légion, de la plongée à la pêche, en passant par les baignades dans des eaux transparentes. Selon la durée du séjour, il est possible, en partant des Abaco, d'étendre son périmètre de navigation vers Exhumas et Georgetown, Eleuthera, Cat Island, Rum Cay ou encore Long Island.

La mer de Cortez, un univers sauvage et désertique

Le catamaran à moteur est peut-être le meilleur compromis pour découvrir en un minimum de temps les richesses naturelles de la Basse-Californie, connues pour sa diversité naturelle, ses créatures marines, son caractère sauvage et isolé, ses paysages grandioses, ses mouillages confortables et la beauté brute du désert qui descend sur la mer. En mer de Cortez, où l'empreinte humaine est quasiment absente, la navigation au moteur permet de découvrir cet univers sauvage, de s'enfoncer dans les baies désertes, ou encore de longer les hautes montagnes de la péninsule. Si le balisage est inexistant, la cartographie est précise et les fonds clairs. À ne pas manquer, l'île d'Espiritu Santo et ses baies profondes, l'Isla Lobos et ses lions de mer, ou encore l'île de San Francisco et l'îlot Coyote.

La Polynésie, l'invitation au voyage

La Polynésie, ses îles, ses îlots, ses atolls... Qui n'a pas rêvé un jour de découvrir cet archipel ? Au moteur, rien n'empêche de se déplacer rapidement d'îles en îlots, et voguer de mouillage en mouillage dans des lagons turquoise. Outre une navigation à grande vitesse de Bora-Bora «la Perle du Pacifique» à Raiatea «la Sacrée», en passant par Tahaa «l'île Vanille», Maupiti «la ­petite Bora-Bora» ou encore Huahine «la Sauvage», il est possible de profiter de la terre en visitant une ferme perlière, le jardin de corail ou une plantation de vanille.

 

A lire aussi :

La Polynésie, perle du Pacifique

Nager avec des cochons aux Bahamas


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Recevez la newsletter tous les jeudis