Philipsburg, escale privilégiée à Saint-Martin

Samedi 3 juin 2017 à 06h44

Capitale de Saint-Martin, la partie hollandaise de l’île, Philipsburg, située sur la langue de sable séparant Great Bay du Grand Etang Salin, est le passage obligé pour tous les croisiéristes qui font escale sur l’île.


sous licence creative commons Jorge Brazil

« Comme Marigot, son équivalent du côté français, Philipsburg est un ancien petit village, qui s’est développé au fil du temps. Aujourd’hui, c’est un grand port de croisière qui accueille plus de deux millions de croisiéristes chaque année, raconte Kate Richardson, directrice générale de l’Office du Tourisme de Saint-Martin. Les deux quais peuvent parfois accueillir jusqu’à huit ou neuf bateaux de croisière en même temps ».

Une bourgade animée

Si beaucoup profitent de leur escale sur l’île pour faire des excursions, notamment à Maho Beach, d’où l’on peut voir de très près les avions atterrir ou décoller de l’aéroport Princess Juliana, certains préfèrent s’attarder dans la capitale de la partie hollandaise. « Philipsburg est très différente de Marigot, et beaucoup plus américanisée. On y retrouve un peu la même ambiance qu’à Aruba, Tortola ou Curaçao, avec des bijouteries, des boutiques de luxe hors taxes, des casinos et des gros resorts, qui tranchent avec les petits hôtels de la partie française », décrit Kate Richardson.

Un petit bout de Hollande Outre-Mer

État autonome du Royaume des Pays-Bas depuis 2010, Sint-Maarten, où l’on parle néerlandais et où l’on paie en florins, affiche quelques similitudes avec les Pays-Bas. D’ailleurs, comme l’explique Kate Richardson, « en se promenant sur Old Street, l’une des plus vieilles rues de l’île, on a vraiment l’impression d’être en Hollande, avec les bâtiments colorés et la petite chocolaterie belge, qui fabrique du chocolat à la guavaberry, une baie locale ». Ceux qui souhaitent se plonger découvrir l’histoire de l’île ou comprendre pourquoi elle a été scindée en pays distincts pourront visiter le Musée de Sint-Maarten, qui « retrace l’histoire et l’évolution de l’ile des Arawaks à aujourd’hui en passant par la colonisation, à travers des photos et des objets du passé », ou encore la Sint-Maarten National Heritage Foundation.

 

A lire aussi :

Destination de la semaine : Saint-Martin

La plaisance, un must à Saint-Martin


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction