Dix bonnes raisons de visiter Recife

Lundi 22 mai 2017 à 16h11

Mots clés : , , , ,

Dans le Nord-Est brésilien, Recife est surnommée la « Venise brésilienne » en raison de ses nombreux ponts construits sous l’ère hollandaise, qui enjambent rivières et canaux. La 5e agglomération du Brésil fait partie des villes les plus touristiques du pays.


Recife @wikimedia

La douceur de son climat

Bercée par un climat équatorial chaud et humide, Recife affiche des températures agréables toute l’année. Si les températures varient peu entre l’été et l’hiver, avec une moyenne de 29 °C l’été et de 26 °C l’hiver, l’année est divisée en deux saisons bien marquées, avec une période des pluies de mars à août, et une période sèche, de septembre à février. Malgré tout, même en janvier, qui est le mois le plus chaud avec des pics à 32 °C, la chaleur reste supportable grâce aux vents frais de l’Atlantique.

Son architecture éclectique

Occupée tour à tour par les Hollandais et les Portugais, la capitale du Pernambuco dévoile à ses visiteurs une architecture fortement influencée par son passé colonial. Avec ses cathédrales, ses églises et ses basiliques baroques, une place de la République de style néoclassique, et une architecture alliant vieilles bâtisses basses et colorées rappelant le Portugal et maisons tout en hauteur évoquant Amsterdam, Recife séduit par ce mélange de modernité et de tradition.

Sa culture d’une grande richesse

Avec sa quarantaine de galeries d’art et de cinémas, ses 15 théâtres et ses 25 musées, dont le Museo do Homen do Nordeste, qui permet de découvrir la culture de la région à travers trois expositions principales, ou le Museo do Pernambuco, qui retrace l’histoire de Recife, la cité accueille de nombreux artistes, musiciens, peintres et écrivains, et fait partie des villes les plus culturelles du Brésil.

Ses édifices religieux

Les édifices religieux de Recife attirent eux aussi de nombreux visiteurs, à l’instar de la cathédrale São Pedro dos Clérigos, célèbre pour son architecture gothique innovante, ou encore la cathédrale Nossa Senhora da Conceição dos Militares, un édifice baroque dont la construction s’est étalée sur plusieurs décennies. La Capela Dourada vaut elle aussi le détour, ne serait-ce que pour son arche de cèdre et de jacaranda décoré avec de l’or pur. On peut également y visiter un petit musée où sont exposés quelques objets en argent et en or.

Ses plages urbaines

Avec les récifs coralliens et les eaux claires qui bordent ses dix kilomètres de plages, Recife fait partie des destinations touristiques phares du Brésil. Si l’on ne devait retenir qu’une seule plage, cela serait sans hésitation celle de Boa Viagem, qui s’étend sur sept kilomètres entre Pina et Piedade, prisée des locaux. Bordée par de grands buildings et de petites huttes où l’on peut se restaurer, Boa Viagem, qui compte parmi plus belles plages urbaines du pays, a la particularité de disposer de petites piscines naturelles, où l’on peut se baigner et admirer le corail. Attention cependant, Boa Viagem est également célèbre pour les attaques de requins.

Ses nombreuses épaves

Avec plus d’une centaine d’épaves échouées au large de ses côtes et ses récifs coralliens, Recife fait partie des hauts lieux de la plongée au Brésil. Considérée comme la capitale des épaves du pays, la ville, qui en a coulé certaines intentionnellement, a d’ailleurs fait de la plongée sur épaves l’un de ses axes de développement touristique majeurs. Parmi les plus belles, citons l’Alfama de Lisboa, restes d’un galion portugais, le B18, un avion qui a sombré peu après son décollage ou encore le Vapor Bahia, connu pour abriter des requins-nourrices dans sa coque.

Son carnaval très populaire

Moins célèbre que celui de Rio de Janeiro, le Carnaval de Recife fait pourtant partie des plus courus et des plus authentiques du pays pour son ambiance festive et joyeuse. Chaque année, son « Galo da Madrugada », défilé de chars à bord desquels jouent de célèbres groupes de percussions le premier samedi du Carnaval, la « Noite dos Tambores Silenciosos », ses fêtes populaires bercées par le rythme de la Fevro, et ses parades à thèmes attirent 1,5 million de visiteurs pendant les quatre jours précédant le début du Carême.

Sa vie nocturne animée

Depuis quelques années, le centre-ville s’est transformé en un lieu très touristique et animé. En témoigne la multitude de bars et de boîtes de nuit qui y ont ouvert leurs portes, tels que le Downtown Pub, très prisé des locaux et des touristes, le Sala de Reboco ou le Budega Club et ses concerts live tous les soirs, faisant de Recife l’une des villes les plus animées du pays.

Sa gastronomie aux multiples influences

Partie intégrante de la culture de la ville, la gastronomie locale, enrichie d’influences portugaises, espagnoles, hollandaises, africaines et indigènes, séduit les visiteurs par sa grande diversité. La « Caldeirara », ragoût de fruits de mer épicé cuisiné au lait de coca et la traditionnelle « Feijoada Pernambucana », cuisinée à Recife avec des haricots noirs au lieu des traditionnels haricots blancs utilisés dans le reste du pays, font partie des incontournables en matière de gastronomie.

La beauté de son archipel

Situé à 545 kilomètres au large de Recife, l’archipel de Fernando de Naronha, bien connu des coureurs au large, fait partie des must pour les amateurs de plongée et de surf. Mais attention, cet ensemble de 21 îles de 26 km2, à la fois parc marin national et zone protégée, a un accès restreint. Mieux vaut réserver assez tôt pour être sûr de pouvoir s’y rendre.

A lire aussi :

Direction le Brésil pour découvrir l'hiver sous les tropiques

Le Brésil, eldorado du nautisme ?  


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction