Les dix meilleurs spots de surf du monde

Samedi 13 mai 2017 à 15h14

Mots clés : , ,

Choisir une destination de vacances n’est pas toujours chose simple. Pour aider les amateurs de surf à trouver le spot idéal, Nautisme.com vous dévoile la liste des dix meilleurs spots du monde, dévoilée par The Rider Post.


Pixabay

1. Les îles Mentawai, Indonésie Situées à 150 kilomètres à l’Ouest de la province de Sumatra, les îles Mentawai, où ont été tournées certaines des plus belles vidéos de surf, sont considérées par beaucoup comme étant le plus beau spot du monde, que ce soit pour sa centaine de breaks réputés que pour ses vagues consistantes tout au long de l’année. La meilleure période pour y aller ? Entre avril et octobre, période à laquelle la houle consistante venant d’Afrique du Sud et de l’Antarctique se transforme en vague parfaite en cassant sur la barrière de corail. 2. Teahupo’o, Tahiti Plébiscité pour ses célèbres gauches et ses vagues puissantes et régulières, Teahupo’o se hisse en 2e place du classement. Théâtre du Billabong Pro Tahiti, qui a sacré le Français Jérémy Flores en 2015, le spot tahitien déroule l’une des plus belles vagues du monde mais également des plus dangereuses. En effet, le fond très escarpé créé des vagues particulières qui nécessitent un take-off instantané. Débutants s’abstenir. 3. Waimea, HawaÏ Situé sur le North Shore hawaïen, Waimea fait partie des sites emblématiques du « Big Wave Riding ». C’est d’ailleurs ce spot, dont les vagues rivalisent avec Pipeline, qu’ont été révélées à la fin des années 1950 des légendes du surf telles que Pat Curren. Connu pour son immense shore break, ce spot aux vagues gigantesques, entouré de rochers et exposé à des courants violents est réservé aux surfeurs confirmés.

4. Uluwatu, Indonésie Célèbre pour sa gauche mythique et ses breaks de classe mondiale, le spot d’Uluwatu, situé au pied d’une falaise dans la péninsule de Bukit, à l’extrémité Sud de Bali, attire chaque année de nombreux surfeurs du monde entier, notamment d’Hawaï et d’Australie. Accessible aussi bien aux surfeurs débutants que confirmés, ce reef break, prisé aussi bien pour ses vagues que pour son cadre, est à éviter en juillet et en août si l’on veut surfer tranquillement. 5. Cloudbreak, Fiji Idéal entre avril et octobre, le spot de Cloudbreak, situé à quelques encablures de l’île de Namotu, se caractérise par des gauches cassant sur le récif à différents endroits, ce qui en fait à la fois l’un des meilleurs spots du monde, mais également l’un des plus complexes à négocier. Accessible uniquement par bateau, Cloudbreak dévoile sa magie à ceux qui savent attendre la vague. 6. Banzai Pipeline, Hawaï Située tout comme Waimea sur le North Shore d’Oahu, Pipeline, connue pour ses gros rouleaux qui déferlent de l’Ouest pour casser sur un haut-fond de lave, est peut-être le spot le plus mythique du monde. Très prisée des locaux, cette vague quasi cylindrique attire également des surfeurs du monde entier, qui viennent s’y mesurer chaque hiver. Mais attention, sa proximité avec le fond de corail fait de Pipeline un spot très dangereux, même pour les surfeurs expérimentés. 7. Jaws, Hawaï Toujours à Hawaï, Jaws, également connu sous le nom de Peahi, est idéal pour le surf tracté. Réputé pour ses vagues grosses et puissantes pouvant atteindre les 50 pieds, le spot attire aussi bien les surfeurs que les curieux qui se massent sur la plage pour admirer les sessions de surf spectaculaires. 8. Peniche Supertubos, Portugal Tournée depuis toujours vers la mer, Peniche, qui accueille chaque année les meilleurs riders mondiaux sur ses vagues tubulaires puissantes à l’occasion du Rip Curl Pro Portugal, est non seulement le meilleur spot de surf du Portugal, mais également l’un des plus beaux d’Europe. 9. Bells Beach, Australie Chaque année, à Pâques, les meilleurs surfeurs du monde convergent vers Bells Beach, berceau du surf australien, pour disputer le Rip Curl Pro dans des vagues pouvant atteindre cinq mètres de haut. Immortalisé dans le film Point Break, le spot, situé à Torquay, étape incontournable de l’État du Victoria lors d’une escapade sur le « Great Ocean Road », convient aussi bien aux surfeurs de niveau intermédiaire que confirmé. Pour être sûr d’avoir des vagues idéales, privilégiez la période comprise entre mars et octobre. 10. Fernando de Noronha, Brésil Avec sa houle régulière et consistante, l’archipel de Fernando de Naronha, situé au large des côtes des côtes brésiliennes, propose certaines des meilleures vagues du Brésil dans un cadre naturel enchanteur. Prisé par les surfeurs, l’archipel, réserve naturelle classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, attire également de nombreux amateurs d’éco-tourisme. Mais attention, il vous faudra vous munir d’un visa et vous acquitter d’une taxe de préservation de la nature quotidienne si vous souhaitez vous y rendre. A lire aussi : Le surf aux JO de 2020 ! En Australie, la Gold Coast promet le paradis aux surfeurs


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Recevez la newsletter tous les jeudis