De Fethiye à Göcek, le golfe aux 12 îles

Jeudi 4 mai 2017 à 13h00

Que vous veniez à Fethiye par avion, avec votre bateau ou que vous en louiez un, le golfe de Fethiye vous offre, avec ses 12 îles, un plan d’eau abrité où tous les sports nautiques et terrestres sont présents. Que vous soyez un adepte de plongée, de natation, de sports de glisse, ou encore de delta plane, de parachute ascensionnel, de parapente, de trekking, de canoë, de rafting, etc… vous trouverez votre bonheur !


Göcek-Yassica Ada

Fethiye mérite une longue visite

Avant de vous embarquer pour une croisière dans le golfe, la ville de Fethiye mérite une longue visite. Elle a été fondée au Ve siècle av. J.-C. et était connue à l’époque antique sous le nom de Telmessos. Elle changea ensuite de nom au VIIIe siècle ap. J.-C. pour s’appeler Anastasiolis. En 1284, sous l’empire Ottoman, elle prit le nom de Megri. Le nom actuel de Fethiye lui a été donné en 1934 en mémoire du pilote martyr Fethi Bey. Parmi les monuments les plus significatifs de cette ville, nous pouvons citer : les vestiges de la citadelle, un sarcophage dans le jardin de l’hôtel de ville, le monument le plus ancien, sur lequel se trouve des statues en reliefs de chevalier, l’amphithéâtre de Telmessos datant du début de la période romaine qui pouvait accueillir 5000 personnes. A ne pas manquer également la mosquée Eski Cami (1791) ainsi que le hammam qui possède une architecture à 6 arches et 14 coupoles. Dans le centre-ville, une visite au musée s’impose. Il abrite des œuvres allant de l’époque hellénique à l’époque byzantine et également des échantillons d’artisanats locaux (broderie, bijoux, etc.). Pour conclure cette visite, il ne faut pas manquer le marché aux poissons où vous pouvez choisir votre poisson et le faire cuisiner à votre goût dans l’un des restaurants du marché sans oublier celui de Paspatur où vous trouverez aussi bien des objets artisanaux que des vêtements ou des fruits. Avant d’embarquer pour d’autres aventures, il est impératif de se rendre aux tombes rupestres d’Amyntas 4è siècle ap. J.-C. creusées à même la falaise situées en périphérie de la ville. De ce site, on a une vue sur toute la ville de Fethiye.       

Vue aérienne du port de Fethiye

Navigation dans le golfe

Avant la navigation, il faut penser au mouillage. Plusieurs possibilités sont envisageables. Si vous aimez la solitude, la solution est une ancre à l’avant du bateau et porter un bout à terre, cette pratique est très courante. Il faut savoir que la majorité des îles mettent à disposition des pontons (comme à Gobön) où il est possible de s’amarrer pour un voire plusieurs jours mais il y a également des marinas. Lorsque vous quittez la baie de Fethiye, plusieurs types de navigations s’offrent à vous. Pour un premier dépaysement, la solution est de faire route vers l’île de Gemile (anciennement Saint-Nicolas) en passant devant la plage de Ölüdeniz. Cette grande plage de sable blanc est l’un des joyaux touristiques de la Turquie. Il faut dire qu’elle longe le parc naturel de Kumburnu (950 hectares). On peut y pratiquer tous les sports nautiques ainsi que le parapente. Les parapentistes partent du Mont Baba (1950 m) et descendent vers la plage. En mouillant devant Ölüdeniz, vous pourrez, avec votre annexe ou en louant un petit bateau, rejoindre la vallée des papillons située au pied de la montagne. Si vous avez le courage d’escalader, vous pourrez découvrir, à la bonne saison, dans les troncs d’arbres des milliers de papillons.

A Gemile, vous pourrez mouiller en portant un bout à terre, l’anse est bien abritée des vents et des courants et dispose d’une plage de sable fin. Avec l’annexe (petit ponton), vous pourrez vous rendre à terre pour découvrir les vestiges d’une église et de ses fresques datant de l’empire Byzantin. Après une nuit dans un calme absolu, il est temps de reprendre la mer. Là, cap sur la crique dite du hammam de Cléopâtre. Cette crique, encaissée et parfaitement abritée, offre non seulement des eaux turquoise idéales pour la baignage mais donne aussi la possibilité de faire une promenade sur les deux petites plages qui la bordent.

Avant de rejoindre l’un des quatre ports de Göcek, il est possible de rester dans la baie et de mouiller dans une de ses nombreuses criques. Si vous avez le temps, vous pourrez découvrir d’autres îles comme Kizilada (île rousse), Zeytin Adasi (île des oliviers) sur laquelle se trouve un atelier de fabrique d’huile datant de l’empire Ottoman ou encore la plus grande et la destination préférée des croisières bleues à la journée : l’île de Tersane.

Parmi les 12 îles, vous n’avez que l’embarras du choix et vous pouvez orienter votre navigation, en fonction des vents et de vos goûts. 

 

Göcek, haut lieu de la plaisance

Göcek regroupe dans sa baie quatre marinas (D-Marin, Gouvia, Lefkas et Flisvos). C’est un haut lieu de la plaisance qui peut accueillir tout type de bateaux jusqu’aux super yachts. Ce complexe parfaitement intégré à la configuration des lieux ne défigure pas le paysage. On y trouve tous les services techniques, hôteliers, commerces et restaurants, jardin, piscine, etc. le tout intégré dans un écrin de verdure. A partir de ce port, vous pouvez vous rendre (en voiture) à Dalyan. Jusqu’aux années 80, les habitants de cette petite bourgade (5000 habitants) vivaient principalement de la pêche. L’ouverture au tourisme a quelque peu changé la donne. Toutefois, elle a su garder son cachet maritime et ce n’est pas moins de 100 bateaux fluviaux qui proposent des promenades sur la rivière Dalaman jusqu’à la mer. Le long de ce parcours (comptez 2 heures), dans une nature vierge et préservée, vous passerez par le site de Kaunos et vous pourrez découvrir du bateau, des sépultures qui ont accueillies les rois de la Lycie et vous aboutirez à la plage d’Iztuzu. Cette dernière, de plus de 5 kilomètres de long, est un site protégé depuis 1989. Elle accueille les crabes bleus et les tortues de mer Caretta, espèce en voie de disparition, qui viennent y pondre leurs œufs. 

Se rendre à Fethiye, y naviguer, louer un bateau

Plusieurs solutions s’offrent à vous. En avion, de nombreux vols sont proposés au départ des grandes villes pour Istamboul. A partir de là, des vols intérieurs desservent Dalaman situé à moins de 50 km de Fethiye. L’autre solution est de vous y rendre avec votre propre bateau. Beaucoup d’européens hivernent leur bateau soit en Turquie (Marmaris, Bodrum) soit en Grèce. Il faut savoir que de Marmaris ou de Rhodes la distance n’est que de 40 milles. A Fethiye, vous trouverez une marina moderne de plus de 400 places. Elle offre toutes les garanties et les services que l’on est en droit d’attendre d’un grand port de plaisance (chantier, carburant, commerces, sanitaires, restaurants, etc.).

Si vous avez l’intention de louer un bateau, le choix entre bateau moteur, voiliers, bateaux traditionnels avec ou sans skipper est important. A titre d’exemple, la société GlobeSailor propose au départ de Fethiye pas moins de 119 unités et au départ de Göcek 174 (voiliers, moteurs, yachts, goélettes avec ou sans équipage). C’est également une agence officielle de voyage spécialisée dans les croisières sur mesure, à la cabine, privatisées et thématiques incluant prestations aériennes et excursions à terre.

Une autre solution est d’envisager une « Croisière bleue » sur un bateau traditionnel offrant tout le confort. Ces sorties peuvent être une découverte d’une journée ou une croisière dans le golfe de plusieurs jours, diverses formules sont proposées. A noter que si vous souhaitez aller à l’hôtel avant ou après votre croisière, vous trouverez sur la marina des hôtels qui offrent tout le confort. Ils peuvent être le point de séjour avant un départ vers d’autres aventures entre terre, mer et la découverte de sites archéologiques de la région. Notre prochain article y sera consacré.

 

Sortie du port de Fethiye

A lire aussi :

La Turquie, destination nautique de choix

La Turquie, paradis des yachts de luxe


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Recevez la newsletter tous les jeudis