Les Channel Islands, ces îles secrètes coupées du monde

Lundi 1 mai 2017 à 14h30

Mots clés : , ,

En matière de parc national américain, si tout le monde (ou presque) connaît le Grand Canyon et Yellowstone, personne (ou presque) n’a entendu parler de Channel Islands National Park : un parc national mystérieux à la nature préservée, qui n’a rien à envier aux plus célèbres d’entre eux.


NPS.org

Il y a tout de même une petite différence, à signaler : Channel Islands ne fait pas partie des grands circuits touristiques proposés aux voyageurs par les agences. Et cela, pour une bonne raison : en plus d’être excentré des routes touristiques, ce parc national, contrairement aux autres, ne possède ni boutique (nourriture, équipement etc : rien) ni aide sur place en cas de problème. Il est sauvage, tout simplement,  et compte bien le rester. Autant préciser que quiconque désire s’aventurer dans les Channel Islands doit se préparer : équipement de survie et préparation en amont sur l’orientation une fois sur place.

5 îles oubliées des américains

Le parc national se compose de 5 îles entourées de l’océan pacifique. Là-bas, on dit que « chaque île est un monde en elle-même », tant celles-ci sont différentes par leur relief et leur végétation. Selon les naturalistes, on pourrait les définir comme « des versions miniatures de ce que la Californie était avant d’être occupée par les hommes ». Alors, pourquoi aller faire un tour sur ces îles s’il n’y a « rien » ? Justement parce que la nature y est intacte et la faune sauvage abondante : baleines facilement observables des côtes ou à bord des embarcations, phoques, dauphins, orques, requins, lions de mer et pour ceux qui aiment le plongée, de nombreuses espèces d’étoiles de mer. Sur terre et dans les airs, la faune est omniprésente, et comme elle n’a pas l’habitude d’être chassée, elle n’est pas farouche : aigles, daims, blaireaux et renards sont les plus courants.

Des activités très sauvages

La seule activité disponible sur ces îles est l’observation de la nature, mais pour cela, vous avez plusieurs moyens : la marche (attention à bien préparer vos circuits de randonnée car les chemins ne sont pas forcément bien tracés), la plongée, le kayak, et la navigation pour partir à la rencontre des grands cétacés. Pour les randonneurs, un passage obligé sur l’île Anacapa vous permettra de découvrir les plus beaux points de vue sur l’océan, perchés sur des roches volcaniques : Cathedral Cove et Pinniped Point, une fenêtre grandiose sur les étendues d’eau bleu azur et les oiseaux qui les survolent.    

Un climat parfois extrême

Perdues dans l‘océan pacifique au large de la Californie, ces îles offrent parfois des conditions climatiques difficiles aux visiteurs : vents violents et brouillard dense sont fréquents, et dangereux pour la navigation comme pour la randonnée à pied. L’hiver est très humide, et les meilleurs mois de l’année sont août et septembre : calmes, secs et doux, avec des températures autour de 20°C l’après-midi.  Comme sur les autres côtes de la Californie, l’eau est fraîche et mouvementée, et ne permet donc pas de se baigner.

Quel que soit votre moyen de découvrir l’île, prenez le temps de vous renseigner au préalable sur les conditions météo prévues et les excursions guidées disponibles auprès du Visitor Center : la nature ne laisse aucune chance aux imprudents, on déplore chaque année des disparitions parmi les visiteurs des mystérieuses Channel Islands…

 

A lire aussi :

Les plus beaux site de plongée des îles vierges américaines

Les plus beaux parcs nationaux du monde

 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Recevez la newsletter tous les jeudis