Une explosion de couleurs !

Jeudi 20 avril 2017 à 06h12

Voyager et découvrir le monde, c'est en prendre plein les yeux ! Ces villes aux quatre coins du monde sont une explosion de couleurs, de véritables arc-en-ciel de joie et de bonheur, une réelle invitation au voyage et à l'évasion.


Pixabay

Commençons notre tour du monde en arc-en-ciel par l'Italie avec Burano, île vénitienne. Si les maisons au bord du canal sont si colorées, c'est parce que les pêcheurs ont peint leur demeure afin de retrouver leur chemin dans le brouillard en rentrant de la pêche. Une bonne idée et une visite éblouissante. Vous pourrez ramener comme souvenir de votre voyage de la dentelle : c'est la spécialité de l'île.

Toujours en Italie, la région des Cinque Terre abrite cinq villages : Corniglia, Manarola, Monterosso al Mare, Riomaggiore et Vernazza. L'occasion d'un road-trip en voiture le long de la botte italienne ! Et vue de la mer, la côte est splendide, avec le soleil se reflétant sur les maisons colorées accrochées à la colline. Un charme fou !

 

Toujours en Méditerranée, la célèbre Santorin est connue pour ses deux couleurs : le bleu et le blanc. Des couleurs qui se marient à merveille avec le bleu profond de la mer Egée et sur lesquelles viennent frapper les rayons du soleil. En arrivant en bateau, on est ébloui par tant de lumière. Une fois les pieds sur l'île, il ne vous reste plus qu'à vous balader, et admirer.

 

Montons vers le Nord jusqu'au Danemark et sa capitale, Copenhague. Avec des dominantes de rouge, d'orange et de jaune, baladez vous le long du quai et profitez en pour faire une sortie en bateau si le temps le permet : c'est la meilleure façon d'observer les façades colorées.

 

Direction ensuite la frontière de l'Asie avec Istanbul en Turquie et notamment le quartier de Balat, quartier juif de la ville. C'est un véritable puzzle de couleurs avec toutes ces maisons empilées les unes sur les autres. Il n'y a rien de plus agréable que de se balader dans ce dédale de ruelles et s'arrêter le temps d'un café en terrasse.

 

De l'autre côté de l'océan Atlantique, faisons escale à Willemstad à Curaçao dans les Caraïbes. L'origine des couleurs des maisons est plutôt particulière : selon la légende locale, le gouverneur de l'île, autrefois colonie hollandaise, a déclaré que la couleur blanche des bâtiments lui causait des maux de tête. Il a émis alors un décret selon lequel les façades devaient être peintes autrement qu'en blanc. Aujourd'hui, la ville est classée au patrimoine mondial de l'Unesco.

 

Toujours dans la mer des Caraïbes se trouve Cuba, et sa capitale La Havane. On se croirait dans un film des années 50 avec les vieilles voitures américaines, la musique et l'odeur du cigare. Cuba s'ouvre de plus en plus au tourisme et c'est une bonne chose : La Havane a tant à offrir, ainsi que toute l'île.

 

En Amérique du Sud, le quartier de La Boca à Buenos Aires en Argentine est incroyablement coloré. Les maisons ont été construites à partir de déchets du chantier naval de la ville et peintes avec les peintures disponibles à ce moment-là. Résultat : un vrai kaléidoscope !

 

Enfin, terminons notre tour du monde par le quartier de Bo-Kaap au Cap, en Afrique du Sud. Au 18e siècle, c'est ici que vivait la main-d'oeuvre déporté par la Compagnie des Indes Orientales. Les populations récupéraient alors les restes de peinture chez leurs employeurs et ont repeint leurs maisons avec. Aujourd'hui, les couleurs sont entretenus, et le quartier est devenu un incontournable de la ville.

 

A lire aussi :

La Riviera di Levante et les Cinque Terre

10 idées pour découvrir Venise  


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Recevez la newsletter tous les jeudis