Les plus beaux sites de plongée en Inde

Lundi 17 avril 2017 à 06h29

Mots clés :

Pour pratiquer la plongée sous-marine en Inde, le Lakshadweep, les îles Andaman et la zone au large de Goa sont les trois spots incontournables. Tour d’horizon.


Crédit photo : David Wall

Lakshadweep Situé au sud-ouest de la péninsule indienne, dans les mers d’Arabie et des Laquedives, l’archipel de Lakshadweep est composé d’une trentaine d’îles dont seulement dix sont habitées. Parmi elles, seules trois disposent d’infrastructures pour recevoir les visiteurs : les îles Bangaram, Kadmat et Agatti. C’est là que se trouvent les centres de plongée. Car l’archipel, constitué de multiples lagunes et atolls, est un paradis pour les plongeurs. Ses récifs coralliens sont peuplés d’anémones de mer multicolores, de requins de récif à pointe blanche, requins gris, requins-guitare ou encore poissons-clowns. On peut également y trouver des « stations de nettoyage » de raies manta, c’est-à-dire des espaces où elles se rassemblent pour que les crevettes et poissons nettoyeurs viennent éliminer leurs parasites. Dans les eaux claires de l’archipel, la visibilité est très bonne jusqu’à 40 mètres de profondeur. La période la plus favorable à la plongée se situe entre octobre et mai. Les îles Andaman De l’autre côté de la péninsule indienne, dans le golfe du Bengale au large de la Thaïlande, se trouve l'archipel d'Andaman. Il compte plus de 200 îles, dont seulement une trentaine est habitée. Ces îles ont appartenu à la chaîne montagneuse reliant la Birmanie et l'Indonésie, qui s'est enfoncée dans la mer et a laissé un volcan sous-marin endormi et un autre en activité : l’île Barren. À la surface de l’eau, l’archipel offre un immense réseau de mangroves et une forêt primaire préservée dans laquelle vivent encore des peuples indigènes n’ayant eu aucun contact avec la civilisation contemporaine. Dès que l’on plonge, du côté de l’île de Havelock, apparaissent des récifs coralliens luxuriants et d'énormes bancs de poissons du fait qu’il y ait très peu de pêche dans l’archipel. Dans les canyons sous-marins, évoluent les requins-marteaux, requins-léopards, raies manta, poissons napoléon, poissons-papillons, barracudas, tortues luth géantes. On trouve également des poissons-lions et une multitude de perroquets à bosse. Près de l’île de South Button, il est possible d’apercevoir des dugongs, mammifères marins proches du lamantin. À Andaman, la plongée est possible de novembre à mai. Goa Situé sur la côte sud-ouest de l’Inde, l’État de Goa possède une centaine de kilomètre de côtes. S’il est surtout réputé pour ses plages de sable blanc bordées de cocotiers, ses rizières, ses églises du XVI et XVIIe siècles et ses maisons ornées de carreaux de faïence témoignant de son passé de colonie portugaise, Goa offre aussi des spots de plongée très intéressants. Ses fonds marins, riches en coraux, permettent d’observer des poissons-demoiselles, poissons-scorpions, poissons-lions, mérous, poissons-pierres, thons, requins de récifs, concombres de mer, gobies, tortues, seiches… Mais ce qui fait surtout la particularité de l’univers sous-marin de Goa, ce sont ses épaves qui gisent au large des côtes par quelques dizaines de mètres de fond : vieux galions portugais et espagnols naufragés, navires engloutis durant la Seconde Guerre mondiale, accueillant chacun des types de coraux et poissons différents. A lire aussi : Carthagène des Indes : escale de l'exotisme et du glamour Croisière en Thaïlande, dépaysement garanti


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction