Basse-Terre, un autre visage de la Guadeloupe

Dimanche 2 avril 2017 à 06h30

Massif montagneux couvert par une forêt tropicale de 17 000 hectares classée Parc National depuis 1989, la Basse-Terre est la partie ouest du « papillon » guadeloupéen. Elle montre un autre visage de la Guadeloupe à ses visiteurs… Découverte.


Malendure et îlets Pigeon @wikimedia

Le paradis du tourisme vert

 

Avec ses nombreux itinéraires de randonnées balisés, sa végétation luxuriante, ses chutes d’eau, ses cascades et son volcan, la Basse-Terre a tout pour séduire une clientèle friande d’écotourisme. « Le tourisme vert se développe énormément depuis quelques années sur la Basse-Terre, où l’on peut pratiquer de nombreuses activités telles que la randonnée, le trekking ou le canyoning », indique Olivier Michel, directeur du Pôle accueil, croisière et nautisme au sein du Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe.

 

Jardin botanique de Deshaies, l’arche de Noé

 

Pour découvrir un concentré de la faune et de la flore de la Basse-Terre, Olivier Michel recommande le jardin botanique de Deshaies, qui présente un large éventail de plus de 1 000 espèces de fleurs et de plantes tropicales. Situé au cœur du massif de la Basse-Terre, le Parc des Mamelles peut être considéré comme une véritable arche de Noé des temps modernes : il abrite quelque 85 espèces animales de la Caraïbe et de la Guyane, qui évoluent dans un écrin de verdure luxuriant.

 

La Réserve Cousteau, un site de plongée unique

 

Située face à la plage de Malendure à Bouillante, la Réserve Cousteau, qui fait partie du Parc National de Guadeloupe, est sans aucun doute l’un des plus beaux sites de plongée de Guadeloupe. Associant le calme de la mer des Caraïbes à la beauté des montagnes de la côte sous le vent, la réserve marine regorge de spots plus beaux les uns que les autres. Un vrai bonheur pour les plongeurs, qui peuvent découvrir les îles Pigeon, ou mettre un coup de palmes en direction du Jardin de Corail, un superbe massif corallien où repose le buste en bronze du Commandant Cousteau. « On peut y observer une multitude de poissons tropicaux, de coraux, de tortues et autres espèces marines, ce qui n’est pas forcément le cas dans les autres zones de plongée, décrit Olivier Michel. L’avantage, c’est qu’on n’est pas obligé de plonger très profond pour assister à un magnifique spectacle. Le site est accessible aux plongeurs de tous niveaux. D’ailleurs, beaucoup y viennent pour y faire leur baptême ». Ceux qui préfèrent rester au sec pourront embarquer à bord d’un bateau à fond de verre à Bouillante. Un moyen alternatif de découvrir la faune aquatique sans se mouiller.

 

A lire aussi :

La Désirade, une île hors du temps


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction