Naviguer dans d’immenses territoires au Québec

Samedi 25 mars 2017 à 15h35

Mots clés :

Moins connu pour ses activités nautiques que pour ses paysages sauvages, le Québec offre pourtant des conditions idéales pour la pratique du nautisme.


Parc marin du Saguenay, Saint-Laurent. Sous licence creative commons glynniqua

« Avec presque un demi-million de lacs, un fleuve immense faisant partie des plus longs au monde et de nombreuses routes maritimes, ainsi qu’une faune et une flore exceptionnelles, il est normal que le nautisme soit si populaire auprès de nos citoyens », déclarait Yves Paquette, directeur de l’Association Maritime du Québec lors de l’ouverture officielle du Salon du Bateau et des Sports Nautiques de Montréal il y a quelques années. Et si le nautisme de plaisance est pratiqué par 40 % de la population adulte du Québec, il attire aussi des touristes venus du monde entier.

Le rafting et le canoë-kayak, activités phares

Parmi les activités prisées au Québec, le rafting offre de belles sensations sur les rivières puissantes de la région. Entre la rivière Rouge qui sillonne les forêts des Laurentides et de l’Outaouais, la rivière Jacques-Cartier aux portes de Québec, les rapides de la rivière Malbaie en passant par la Gatineau, la Matawin en Mauricie, la Bastiscan entre Trois-Rivières et Québec ou encore la Magie et la Mistassibi pour ne citer qu’elles, le choix est vaste.
De nombreuses sociétés proposent partout au Québec des descentes encadrées par des professionnels. Les excursions en eau vive ont lieu d’avril à septembre tandis qu’au printemps, les rivières gorgées d’eau par la fonte des neiges offrent des conditions musclées, contrastant avec les descentes plus calmes de fin de saison.

Le canoë-kayak permet lui aussi de découvrir la multitude de lacs et de cours d’eau qui servaient autrefois de voie aux explorateurs et aux commerçants allant vers le Nord et l’Ouest du territoire. Aujourd’hui, ils offrent aux pagayeurs de tous niveaux un vaste choix de promenades et de parcours en parfaite harmonie avec la nature. Certains parcours sont particulièrement prisés, comme les rivières Bonaventure en Gaspésie, Moisie et Magpie sur la côte Nord, ou encore Métabetchouane, Ashuapmushan, sans oublier Malbaie, Jacques-Cartier et Sainte-Anne dans la région de Québec.

Le kayak de mer est quant à lui largement utilisé sur le Saint-Laurent et le fjord du Saguenay. Plusieurs entreprises riveraines organisent des sorties de quelques heures ou de plusieurs jours avec un guide, assurant la formation des novices et l’encadrement. On peut aussi pratiquer le canoë-kayak dans les parcs nationaux et même en ville, que ce soit à Montréal sur le canal de Lachine ou dans les parcs de Iles-de-Boucherville ou à Gatineau. Un bon moyen de découvrir les zones urbaines sous un autre angle.

Inépuisables découvertes du Saint-Laurent

Le sentier maritime du Saint-Laurent, immense réseau navigable destiné aux embarcations à faible tirant d’eau, permet de longer les rives, de Montréal à la Gaspésie ou à la côte Nord. Les neuf tronçons du sentier sont ponctués de points de mise à l’eau, d’aires de repos et de services d’hébergement et d’alimentation.
Le Saint-Laurent, qui traverse le Québec dans sa partie méridionale, fait partie des grands fleuves du globe. Il constitue une route d’accès aux Grands Lacs, parfait pour la navigation de plaisance, la voile, la plongée ou le kayak.
Entre le fleuve, son estuaire et son golfe, le choix est vaste en matière de nautisme. De Québec à Montréal, balades portuaires, croisières romantiques et découvertes des îles avec un guide s’offrent aux visiteurs, qui pourront également observer la douzaine d’espèces de baleines, du béluga au grand rorqual, présente dans l’estuaire et le golfe du fleuve dans le parc marin Saguenay Saint-Laurent.
Couvrant une superficie de 1 245 km2, le parc protège une région marine où la diversité animale et végétale est exceptionnelle. Plus de 1 300 espèces sauvages y sont été observées, des algues microscopiques à la grande baleine bleue.
L’hiver, le fleuve offre un visage bien différent et permet de découvrir la pêche sur la glace au lac Saint-Pierre ou dans le fjord du Saguenay, ou d’assister à une course de canot de glaces.


A lire aussi :

Les destinations tendances de 2017
Canada : un concours de cheveux glacés dans les sources chaudes

 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction