Tarituba, authentique village de pêcheurs

Dimanche 5 mars 2017 à 06h44

Au fond de la baie d’Ilha Grande, le tranquille mouillage de Tarituba n’est fréquenté que par des habitués, pêcheurs et voyageurs venus se reposer après de longues traversées, au sud de Rio de Janeiro.


Mouillage à Tarituba @Anne Bergogne

Ce n’est pas le site le plus spectaculaire de la baie d’Ilha Grande mais assurément le plus authentique. Une plage bordée de cocotiers avec des restaurants-bars, une petite église à la façade blanchie à la chaux, quelques maisons joliment colorées de part et d’autre d’une ruelle qui monte vers la route reliant Rio de Janeiro à Sao Paulo. Un peu à l’écart, la poissonnerie, très fréquentée avec ses arrivages quotidiens, et un terrain de football où poussent des herbes folles. Le petit quai est animé tôt le matin, lorsque les embarcations colorées des pêcheurs viennent débarquer leur cargaison : crevettes roses mais aussi dorades, roussettes, raies. La baie d’Ilha grande abonde d’espèces et il n’est pas rare de croiser des troupeaux de dauphins ou de nager au milieu des tortues.

Douceur de vivre à la brésilienne

Quelques bateaux de location viennent s’ancrer devant Tarituba pour faire l’avitaillement au petit supermarché du village. Puis ils repartent aussitôt vers une des îles de la baie d’Ilha Grande, un parcours d’à peine quelques milles. À bord de leur Rêve d’Antilles, un sloop en acier, Hughes et Caroline sont en escale prolongée. Ils reviennent d’Ushuaia, où ils ont passé de longs mois dans l’hiver austral puis ils ont navigué jusqu’aux Malouines avant de remonter à Buenos Aires et vers le Brésil. Pour eux, caboter par petits sauts de puce entre la côte et les îles de la baie d’Ilha Grande, c’est profiter de vraies vacances après avoir effectué de longues et parfois rudes traversées. C’est aussi profiter de la tranquillité du mouillage et de la proximité de Paraty, à 45 minutes de bus, pour bricoler à bord du bateau et le préparer à un nouveau périple vers les Açores. Lentement le soleil descend derrière les pains de sucre de la Serra do Mar, la forêt atlantique. Les taxis boat ramènent les touristes qui ont passé la journée sur la plage de l’Ilha do Cedro, toute proche. Les pêcheurs de crevettes appareillent, les lamparos déjà allumés. Les baigneurs quittent la plage et vont au bar de Walid se délecter d’une glace ou d’un pastel, chausson frit garni de crevettes. Une vraie douceur de vivre à la brésilienne.


A lire aussi :

Paraty, la Venise tropicale
Ilha Grande : la perle du Brésil

 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction