L'île de Gozo, au coeur de l'archipel maltais

Jeudi 2 mars 2017 à 06h35

Lorsque l’on évoque l’archipel maltais, on pense tout naturellement à Malte. Cette île est mondialement connue pour son histoire et ses nombreux musées. Mais, à moins de 5 km au nord-ouest, se trouve une île beaucoup moins connue : Gozo. C’est l’île secondaire de l’archipel qui en comporte 8. Avec Comino, ce sont les seules qui sont habitées.


Retour de pêche !

La situation géographique de Gozo
Deux détroits séparent Gozo de Malte. Celui entre Gozo et Comino (détroit de Gozo) d’une largeur de 2.3 km et celui entre Comino et Malte de 2.6 km de large (détroit de Comino). Au Nord, à 90 km, il y a la Sicile, au Sud à 335 km la Libye et à l’Ouest (partie sud du canal de Sicile) la Tunisie. Gozo, d’une superficie de 67 km², a la forme d’un losange orienté NW/SW. Sur cette île basse (point culminant à 190 m), il n’existe ni forêt ni cours d’eau.

Que voir à Gozo ? De l’archéologie aux plages de sable blanc
Si les sites archéologiques vous intéressent, vous pourrez découvrir les deux temples mégalithiques de Ggantija situés près de la ville de Xaghra. Vieux de 5 millénaires avec des pierres s’élevant sur plus de 6 mètres de hauteur, ils restent à ce jour une énigme pour les archéologues. Ils sont considérés comme les plus anciens lieux de cultes du monde construits par l’homme. Ils sont à l’état de ruines, mais le musée de Xaghra expose des objets retrouvés sur le site. Si vous vous intéressez à l’art religieux, vous serez comblé, chaque village possède une église. On y dénombre pas moins de 33 églises dont certaines grandioses. C’est le cas de celle de Xewkija, avec sa rotonde et son dôme imposant visible des principaux points de l’île. A Victoria, le sanctuaire de Ta’Pinu et la basilique Saint-Georges sont inspirés de la période baroque. Victoria (6000 habitants), située au centre de l’île en est la capitale. Cette cité médiévale fortifiée, autrefois appelée Rabat, mérite une longue visite. Au détour des ruelles étroites, vous pourrez découvrir de superbes maisons avec des portes munies de heurtoirs ouvragés, une des spécialités de Malte. Pour découvrir le calme discret de cette île, prenez le temps de vous promener à pieds. Admirez les sites naturels comme la fenêtre d’azur, la plage de sable fin de la baie de Ramla, les salines de Xwejni Bay, creusées dans la roche jaune et la terre argileuse et sculptées en terrasses (époque romaine). L’un des sites naturels le plus visité de l’île est situé à Dwejra. C’est la mer intérieure. Cette piscine naturelle, reliée à la mer par un tunnel creusé dans la roche, a la particularité d’avoir une eau de baignade plus chaude que celle de la mer. Il ne faut pas manquer, la fenêtre d’azur qui est une structure architecturale naturelle et qui est proche de Dwejra.

Le sport à Gozo : de la plongée à l’escalade en passant par la randonnée
Ce n’est pas moins de 50 sites de plongée qui sont répertoriés autour de l’île. Compte tenu de sa superficie, ceux-ci se trouvent toujours à une courte distance que ce soit en bateau ou par la route. Une bonne partie des sites les plus connus comme le célèbre Trou Bleu (Blue Hole), la mer intérieure (Inland Sea) et le point de Reqqa (Reqqa Point) sont même accessibles depuis le rivage. La clarté et la température idéale de l’eau ainsi que la richesse de la vie aquatique et les paysages sous-marins (grottes, cheminées, tunnels tombants, …) ne peuvent que séduire les plongeurs chevronnés ou débutants. Conscients que le tourisme de plongée était un atout pour l’île, deux épaves ont volontairement été coulées sur la côte sud de l'île, sur des fonds entre 23 et 39 m, le Comino Land et le Karwela. A Gozo, on trouve des centres de plongées qui organisent des sorties avec des bateaux spécialement équipés. Pour l’escalade, que vous soyez débutant ou confirmé, vous pourrez vous adonner à votre sport en choisissant des sites de rochers au centre de l’île ou les falaises en bord de mer. Pour cette pratique, l’encadrement est assuré par des guides professionnels. Si vous êtes randonneur à pieds ou à vélo, un sentier côtier fait le tour de l’île, mais, attention, si vous voulez en faire le tour, comptez environ 4 jours.

Se rendre à Gozo
Si vous y allez avec votre propre bateau, vous trouverez à Mgarr un port de plaisance (Lat. 36°1’ N Long. 14°18’ E) bien équipé avec une capacité de 200 places pour des bateaux jusqu’à 60 m et 5 m de tirant d’eau. L’autre solution est de prendre le ferry à la gare maritime de Cirkewwa à Malte, il y en a un toutes les 45 minutes de jour comme de nuit. Comptez environ 25 minutes de traversée pour rejoindre le port de Mgarr. De loin, Gozo ressemble à une île déserte. Mais, plus on s’approche plus on distingue les maisons qui se fondent dans le paysage, les champs cultivés en terrasse et les routes sinueuses. Chaque jour, sur les 30.000 habitants, 2000 empruntent le ferry pour aller travailler sur Malte qu’ils s’empressent de quitter chaque soir pour retrouver Gozo. Pendant la traversée entre Malte et Gozo, vous passerez à proximité de l’îlot de Cominotto et de l’île de Comino, reconnue comme un haut lieu de la plongée. Comino a une superficie de 2,76 km², ne possède qu’un seul hôtel ouvert en saison et compte moins de 10 habitants. Pas de voitures mais des chemins de randonnées (comptez 4 heures pour faire le tour de l’île). Pour se rendre sur Comino, il faut prendre des bateaux qui font la navette depuis Malte (Cirkewwa), mais également au départ de Gozo. Elle est très fréquentée l’été pour ses plages de sable fin aux eaux turquoises si transparentes qu’il est possible de voir les poissons sans avoir besoin de plonger.


A lire aussi :

Malte et ses plus belles plages
A Malte, les sports nautiques se pratiquent toute l'année

 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction