Top départ pour La Torche Windsurf 2016 !

Samedi 22 octobre 2016 à 07h10

Deux ans après le retour de l’élite mondiale du windsurf sur le spot mythique de La Torche, les meilleurs riders mondiaux défient les vagues du Pays Bigouden jusqu'au 30 octobre prochain, pour la dernière étape de la Coupe du Monde en slalom, et l’avant-dernière pour les vagues hommes et femmes.


Marcilio Browne - © Vincent Le Bayon

Depuis quelques jours c'est : montage des stands, derniers préparatifs sur le village... L’effervescence bat son plein sur le site de la Pointe de La Torche. « Au vu des prévisions météo, les tableaux de vagues pourraient être lancés dès samedi. Les spectateurs devraient venir nombreux ce week-end pour assister à un spectacle qui s’annonce grandiose, profiter des animations proposées sur le village, et découvrir les nouveautés des exposants » a déclaré Christophe Boutet, le directeur d'Aloha Attitude.

Slalom : un Français en lice pour le titre mondial

Une fois n’est pas coutume, La Torche Windsurf 2016 fera office de grande finale pour le slalom cette année. Une aubaine pour les slalomeurs français, qui disputeront donc leur dernière étape de Coupe du Monde à domicile. Si pour Antoine Albeau (F-192), accrocher un nouveau titre mondial n’est plus envisageable cette saison, les jeux sont loin d’être fait pour Pierre Mortefon (FRA-14), qui pointe actuellement à la 2e place du ranking mondial provisoire, derrière Matteo Iachino (ITA-140), vainqueur à Sylt la semaine dernière.

« Malgré une épreuve à Sylt un peu compliquée pour moi, je suis toujours dans le match et je n’ai pas envie de laisser passer ma chance. Je continue de m’entraîner depuis que je suis rentré et de tout peaufiner pour essayer de terminer la saison de la meilleure des façons. La course au titre n’est pas terminée, rien n’est fait. Je vais donner le meilleur et on fera les comptes à la fin », indique Pierre Mortefon, ravi de disputer la dernière étape de la saison dans le Pays Bigouden. « C’est super que la saison se termine en France. L’an dernier, la dernière étape était aussi française, mais à l’autre bout du monde (Nouméa). On sait qu’à la Torche, le public répond présent et pour ma part, je devrais être bien soutenu, de nombreuses personnes (famille et amis) ont prévu de venir spécialement pour cette finale ».

Si seuls Pierre Mortefon et Matteo Iachino peuvent encore prétendre au titre mondial, Julien Quentel (SXM-421), 4e au ranking mondial provisoire derrière Ross Williams (GBR-83), espère bien lui aussi terminer la saison en beauté. « J’ai terminé 3e à Sylt. Cela me motive à fond pour aller chercher la 3e marche du podium qui est à portée de bras », commente-t-il. Pour y parvenir, il doit impérativement terminer devant Ross Williams. « Je suis ravi de revenir à La Torche. En 2014, les conditions avaient été superbes pour les vagues, mais nous n’avions pas pu courir en slalom. Cette année, les deux disciplines ne courent pas en même temps, cela devrait donc être plus facile », poursuit celui qui sera en lice dans les deux disciplines à La Torche. « Et puis La Torche, c’est à côté de la maison. Ma famille, qui habite à Brest, et mes amis seront là pour me soutenir, pour que j’arrache cette 3e place et que Pierre décroche le titre. Ce serait top d’avoir deux Français sur le podium ».

Vagues : Thomas Traversa en grande forme


Avant dernière étape du circuit mondial avant le NoveNove Maui Aloha Classic à Hawaii (31 octobre au 13 novembre), La Torche Windsurf 2016 est également cruciale pour la vague. Tous ont hâte d’en découdre sur l’eau, à l’instar de Thomas Traversa (F-3), 3e au classement mondial provisoire derrière Victor Fernandez Lopez (E-52) et Alex Mussolini (E-30). Le rider d’Aubagne, auteur d’une superbe 2e place à Sylt, espère que La Torche lui sourira autant qu’en 2014. Finaliste, il s’était incliné en face à un Ricardo Campello (V-111) impérial, mais sa 2ème place lui avait permis d’accéder à la tête du ranking mondial avant la dernière étape. « C’était bon de refaire un podium à Sylt. L’an dernier, je n’y étais pas parvenu. C’était une bonne compet’ pour moi. J’ai manqué de peu la victoire face à Alex Mussolini (E-30), mais cela m’a permis de remonter à la 3e place du ranking mondial provisoire, à égalité de points avec Jaeger Stone (KA-120). C’est parfait de remonter comme ça juste avant La Torche et Maui », se réjouit le Champion du Monde 2014. « La Torche m’avait bien réussi il y a deux ans et pour le moment, d’après les prévisions, il devrait y avoir du vent et des vagues cette année aussi. Je vais essayer de faire de mon mieux. Objectif : rester sur le podium ».

Chez les hommes, il faudra également surveiller le jeune Guadeloupéen Antoine Martin (F-193), qui a fait son come-back dans le Top 10 mondial (9e) après sa belle 9e place à Sylt.

Enfin, côté filles, Alice Arutkin (F-111), 7e au ranking mondial provisoire aura fort à faire face aux sœurs Moreno et à Sarah-Quitta Offringa (ARU-91), qui dominent le classement, pour essayer de marquer quelques précieux points avant Hawaii. De quoi assurer un show spectaculaire sur l’eau !


A lire aussi : 

Windsurf : après l'Indoor, la Torche !
La Torche, un site préservé au cœur du pays bigouden


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Recevez la newsletter tous les jeudis