Le lagon calédonien, le paradis de la plaisance

Dimanche 19 mars 2017 à 06h53

Quel plaisancier n’a pas rêvé un jour de voguer sur des eaux chaudes et translucides, parsemées de petites îles et îlots paradisiaques ? Avec des alizés soufflant toute l’année et des baies abrités des vents dominants, le lagon calédonien est l’endroit idéal pour le réaliser.


Région Païta, Province Sud @Terres de Lumière NCTPS

En Nouvelle-Calédonie, la mer est omniprésente. Un atout séduction de choc pour attirer les plaisanciers de tous horizons qui y font escale chaque année lors d’un tour du monde, ou qui louent simplement un bateau sur place pour profiter du vaste terrain de jeu que leur offre le lagon calédonien.

Un lagon classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO
Peu de gens le savent, mais 15 000 des 24 000 km2 du lagon calédonien sont classés au Patrimoine Mondial de l’UNESCO depuis 2008. Joyau naturel préservé par les Calédoniens, cette étendue d’eau turquoise aussi belle que fragile compte six zones inscrites sur la liste de l’UNESCO, où il est primordial de naviguer dans le respect de l’environnement. D’ailleurs, les autorités locales incitent les plaisanciers à respecter le corail en mouillant sur les corps morts installés par la Province Sud plutôt que de jeter l’ancre n’importe où. À noter qu’il n’il n’est pas autorisé de faire escale ou de mouiller dans les eaux calédoniennes sans avoir effectué au préalable les formalités d’entrée à Nouméa.

Une multitude de possibilités
Le lagon calédonien offre une multitude de possibilités aux plaisanciers en matière de mouillages mais également d’itinéraires. Entre le Grand Sud, le lagon Nord, l’île des Pins et les îles Loyauté pour ne citer qu’eux, le choix est vaste. Outre la traditionnelle croisière de cinq jours entre Nouméa et l’île des Pins, Pierre-Olivier Bertheau, coordinateur du Syndicat des activités nautiques et touristiques recommande « l’îlot Amédée pour une sortie à la journée, les cinq îles, qui forment une petite zone compacte dans le lagon Sud, ou encore Mato et Kouare pour une croisière de deux ou trois jours. Selon lui, « Mato, Ua et Kouare figurent parmi les mouillages les plus confortables, sécuritaires et jolis ». Que ce soit avec ou sans skipper, une croisière dans le lagon calédonien est également une belle opportunité de découvrir des îlots sauvages, de naviguer aux côtés de dauphins, tortues, dugongs et autres espèces du lagon et de mouiller à la tombée du jour dans des endroits plus beaux les uns que les autres. De quoi allier plaisir de la navigation et découverte de la Nouvelle-Calédonie par la mer.


A lire aussi :

Nouméa, une capitale cosmopolite
Le lagon calédonien, un vaste terrain de jeu pour les pêcheurs

 


SERVICES :
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Recevez la newsletter tous les jeudis