Les Îles Vierges Britanniques, ou comment naviguer toute l’année

Dimanche 15 janvier 2017 à 15h30

Mots clés : ,

Situées à proximité des côtes américaines, entre Porto Rico et Anguilla, les Îles Vierges Britanniques ou British Virgin Islands (BVI), longtemps repaires de pirates, ont su garder quelque chose de leur flegme britannique tout en affichant une diversité culturelle héritée de leur passé colonial.


Tortola - sous licence creative commons Denise

Les Îles Vierges Britanniques regroupent une soixantaine d’îlots sauvages, de rochers et d’îles, dont seulement 16 sont habitées. Les plus importantes sont Tortola – qui abrite la capitale de l’archipel Road Town –, Virgin Gorda, Anegada et Jost Van Dyke.
Séparées en deux par le canal Sir Francis Drake, ces îles d’origine volcanique – à l’exception d’Anegada, formée de corail et de calcaire –, offrent des plages immaculées et sauvages et une invitation à la plongée dans des eaux turquoise et chaudes.

Un vent quasi constant

Mais l’archipel est surtout connu pour son bassin de navigation aux allures de carte postale. Bercées par un climat exceptionnel, les Îles Vierges Britanniques permettent de naviguer toute l’année dans un vent quasi constant. La faible distance entre chaque île fait qu’on peut en découvrir une nouvelle chaque jour et profiter des nombreux mouillages. La mer est d’ailleurs la meilleure façon d’explorer l’archipel et ses plages qui méritent toutes le détour, que ce soit le temps d’une escapade à la journée ou d’une croisière à bord d’un voilier ou d’un bateau à moteur. Chaque escale constitue une occasion de s’immerger dans la culture caribéenne et de découvrir la gastronomie locale. Car si le passé historique des îles les différencie encore aujourd’hui les unes des autres, elles ont toutes en commun l’hospitalité de leurs habitants.

Tortola, l’escale obligatoire

Escale incontournable pour les plaisanciers et les touristes, majoritairement Américains et Britanniques, Tortola, l’île principale des Îles Vierges Britanniques, est la destination phare de l’archipel. D’ailleurs, l’île offre à ses visiteurs de nombreuses possibilités en matière de mouillages, notamment au-dessus des plus beaux sites de plongée. Cependant, la durée de mouillage autorisée est limitée à 90 minutes, afin de permettre à tous de profiter de la beauté des fonds marins.

Mais les atouts de Tortola ne se limitent pas au nautisme et à ses fonds marins, loin de là. Il serait dommage d’y faire escale sans découvrir ses plages de sable blanc, ses villages d’artisans, sa capitale et sa cuisine locale. Parmi les plus belles plages de l’île, citons Apple Bay Beach, considéré comme l’un des meilleurs spots de surf de la Caraïbe. Ou bien Smuggler’s Cove, isolée et calme, à l’extrême Ouest de Tortola, à laquelle on accède par une route non pavée. Ses eaux claires et chaudes sont idéales pour le snorkelling et l’observation de tortues dans leur milieu naturel.

À l’Est, Josiah’s Bay Beach est quant à elle un paradis pour les amateurs de farniente ou de surf en hiver. Cette longue plage est bordée par des bars, des restaurants et des maisons d’hôtes. De quoi passer un moment agréable entre amis ou en famille. À terre, les amateurs de shopping et de souvenirs trouveront leur bonheur sur Main Street, à Road Town. Épices locales, confitures, rhums, savons, bijoux artisanaux ou artisanat local sont très prisés des visiteurs. Les amateurs de nature pourront quant à eux explorer « Sage Mountain », le dernier vestige d’une forêt tropicale sur l’île.


A lire aussi : 

Les Îles Vierges Américaines, un bijou dans les Caraïbes
Naviguer loin de l'hiver


SERVICES :
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Recevez la newsletter tous les jeudis