Top 5 des phénomènes les plus étranges en mer

Lundi 17 octobre 2016 à 06h36

Mots clés : , , , , , , , ,

Le milieu marin a toujours été le théâtre de mythes, légendes et affabulations diverses souvent liés à un manque de connaissance. Cependant, de véritables mystères subsistent et restent inexpliqués à ce jour. Top 5 des événements les plus mystérieux que nos mers et océans aient jamais connu.


Le "cropcircle" de l'île japonaise d'Anami Oshima. Crédit : Yoji Ookata

1. Les bateaux fantômes
Le plus célèbre, et intriguant, cas de «vaisseau fantôme» est sans aucun doute celui du Mary Celeste, un navire commercial parti de New York pour rejoindre l’Europe en décembre 1872. Un mois après son départ, le bateau est retrouvé intact près d’Haïti, sa cargaison d’alcool toujours à bord, mais vide de passagers et d’équipage. Un radeau de survie ayant disparu, on peut penser qu’une partie des passagers a tenté de fuir une menace… mais laquelle ? Les spéculations vont bon train depuis 1872 : de simples pirates, aux extraterrestres, en passant par l’attaque d’un calmar géant, ou un événement climatique ou sismique…. Le mystère reste entier. Des écrits historiques font état d’un grand nombre de disparitions ayant mené à la découverte de bateaux fantômes toujours intacts, mais sans passager, entre 1840 et 1855… Mais un exemple plus récent s’est produit au nord de l’Australie : en avril 2007, un yacht de près de 10 mètres, le catamaran Kaz II, est retrouvé vide 5 jours après son départ. Les trois hommes ont disparu alors qu’un écran d’ordinateur était resté allumé et la table prête pour le dîner.


2. Les objets marins non identifiés
Les ufologues (spécialistes des OVNIS) estiment qu’environ 50% des OVNIS observés proviennent de la mer : ils sont observés, soit dans l’eau, soit au-dessus de l’eau. En 1963, la Navy américaine a repéré sur son sonar un objet circulaire inconnu se déplaçant… à 8 000 mètres de profondeur. A cette époque, les sous-marins n’étaient pas capables de descendre aussi bas.
Plus récemment, la mer Baltique a été citée dans de nombreuses observations d’OVNIS : en 2011, un chasseur de trésors suédois découvre un objet ressemblant fortement à une soucoupe volante, à peine enfoui sur le sol. Ses photos semblent tout droit sorties d’un film de science-fiction, et sont pourtant bien réelles. Le plongeur a également annoncé que ses équipements électroniques (lumières, appareils photos, caméras…) se sont subitement éteints lorsqu’il s’est approché à moins de 200 mètres de l’objet… Personne n’a pu retrouver l’objet en question par la suite mais les photos ont été authentifiées sans trucage : le sonar a capturé des images de l’objet prouvant que celui-ci mesure 60 mètres de diamètre. Les fans de Star Wars ont en tout cas été saisis par la forte ressemblance de l’objet avec le vaisseau du film, le Millenium Falcon ! Engin extraterrestre, formation rocheuse, avion secret issu de la guerre froide, météorite ou simple dépôt de glace…. les hypothèses sont nombreuses et restent mystérieuses.


3. Les disparitions inexpliquées
Contrairement aux bateaux fantômes, que l’on retrouve, mais vides, d’autres engins (bateaux, mais aussi avions) disparaissent sans raison apparente pour ne plus jamais réapparaître. En 1918, un navire contenant 306 marins de la Navy américaine s’est volatilisé en mer. Le USS Cyclops a disparu près de Barbade en Amérique latine, dans la mer des Caraïbes. L’événement s’est produit pendant la Première Guerre mondiale et certains historiens sont convaincus que le navire aurait été coulé par un sous-marin allemand car les américains transportaient 11 000 tonnes de minerai de manganèse, utilisé pour produire des munitions. Les autorités allemandes de l'époque ont nié cette hypothèse et le commandement de la marine américaine a conclu que le bateau avait probablement disparu lors d'une tempête. La disparition de 306 hommes en mer reste à ce jour la plus importante de l’armée américaine.


4. Les structures inconnues des profondeurs
Près du Triangle des Bermudes, dans l’archipel des Bahamas, se trouve une étonnante structure rocheuse, dont personne n’a pu se prononcer sur son origine, naturelle ou humaine : la route de Bimini. Longue de 70 mètres et large de 10 mètres, cette «route» semble construite en gros blocs de pierres régulières assemblées par une espèce de ciment. Certains pensent qu’il s’agit de vestiges de la mythique cité de l’Atlantide, d’autres qu’il s’agit de mégalithes romains, d’autres encore misent sur des cales érigées par les chinois il y a des centaines d’années permettant de réparer leurs bateaux, et certains autres scientifiques pensent qu’il s’agit d’une structure naturelle engendrée par les séismes sous-marins.
Mais c’est le Japon qui détient la palme d’or de la structure marine la plus surnaturelle : dans les eaux bordant l’île d’Anami Oshima, un «cropcircle», un cercle géométrique de même type que ceux qui apparaissent dans les champs de blé, fascine les plongeurs. Celui-ci se situe à 24 mètres de profondeur et est décoré de multiples coquillages. Quand certains y voient l’œuvre ancestrale des aliens, d’autres sont convaincus qu’il a plus simplement été érigé par un poisson-ballon (Tetraodontidae) pour y cacher ses œufs à l’abri des courants !


5. Les attaques de monstres marins géants

Les calmars géants alimentent les mythes et légendes depuis le début de la navigation. L’espèce, peu connue car rarement observée, atteint une taille maximale de 10 mètres corps et tentacules comprises. Cependant, bon nombre de témoignages font état de calmars dépassant largement cette taille : en 1878, un calmar de 16 mètres aurait été retrouvé à Terre-Neuve. En 2004, un spécimen de 8,60 mètres a été capturé sur une île au large de la Patagonie. En 2005, l’Aquarium de Melbourne en Australie a déboursé 100 000 dollars à un pêcheur pour récupérer le corps d’un calmar de 7 mètres et la créature est désormais exposée au Muséum d’Histoire Naturelle. Certaines sources font état de la découverte record d’un spécimen de 18 mètres de longueur, avec des yeux de 25 centimètres, sans que cela ait pu être vérifié. Les rares observations ont pu constater des techniques de chasse particulièrement agressives, qui tendent à confirmer les témoignages pas si farfelus d’attaques sur les bateaux, pêcheurs et plongeurs. Contrairement aux pieuvres géantes généralement pacifiques qui n’attaquent les humains que si elles ont été provoquées, de nombreux témoignages font état de calmars attaquant des navires et leurs occupants. Peu d’entre eux ont pu être vérifiés mais les récentes études sur le comportement de ces mollusques intelligents tendent à prouver que ces animaux sont des chasseurs particulièrement téméraires…



A lire aussi : 
L'incroyable reproduction de certains animaux marins...
Gigantesque cercle de glace en pleine mer


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Recevez la newsletter tous les jeudis